Live News

Actes de vandalisme au domicile du caporal Choollun : les 11 suspects restent en détention

Pas de remise en liberté conditionnelle pour les 11 suspects arrêtés  lundi 10 septembre après les incidents survenus au domicile du caporal Choollun à Poudre-D'or Hamlet. La police ayant objecté à leur remise en liberté au tribunal de Mapou ce mardi, ils ont été reconduits en cellule policière jusqu'au 18 septembre, date de leur prochaine comparution devant la justice.  

Ces onze jeunes sont provisoirement accusés d'avoir saccagé la maison et la voiture du caporal Choollun aux petites heures du lundi 10 septembre. Le policier a été impliqué dans un incident dans l'après-midi du lundi. Il a été pris à partie par un groupe de jeunes motocyclistes, soupçonnés d'avoir participé à un rallye illégal.

Le caporal Choollun était  intervenu à Goodlands pour mettre un terme à cette course clandestine. Adarsh Gokhul, l'un des motocyclistes, l'a agressé. Le jeune homme a été traduit devant la justice le lundi 10 septembre. Il est toujours en détention.