Xavier-Luc Duval : «Les élections générales sont nécessaires»

Par Jean-Marie St Cyr O commentaire

« Nous avons un Premier ministre affaibli par les exigences de ses troupes. » C’est ce qu’a soutenu samedi le leader du Parti mauricien social démocrate (PMSD) lors de la conférence de presse hebdomadaire du parti. Xavier-Luc Duval a ainsi souhaité que les électeurs soient appelés aux urnes dans le cadre d’élections générales anticipées. Ce afin de remettre le pays sur les rails, a-t-il expliqué.

à cette occasion, Xavier-Luc Duval a parlé de l’instabilité du gouvernement. à sa tête se trouve, a-t-il dit, un Premier ministre affaibli par les pressions que lui font subir son entourage. Pour exemple, il a cité le chantage auquel se serait livré le député Raj Rampurtab pour être nommé ministre. Le leader du PMSD dit n’éprouver « aucun respect » pour le député, qui ne pense qu’à un fauteuil ministériel, une voiture de fonction et des gardes du corps.

Xavier-Luc Duval a ajouté que le remaniement ministériel a démontré la vulnérabilité du gouvernement, avec un Front Bench affaibli. D’où son appel pour des élections anticipées.

Le leader des bleus a aussi trouvé « inacceptable » que Roubina Jadoo-Jaunbocus ait été nommée ministre avant même les conclusions de la Commission d’enquête sur la drogue. Et d’ajouter que c’est aussi une insulte à la population que Raouf Gubul soit toujours à la tête de la Gambling Regulatory Authority, alors qu’il fait, lui aussi, l’objet d’une enquête devant la commission.

Commentant la démission de Showkutally Soodhun, Xavier-Luc Duval a dit avoir trouvé la population satisfaite du départ de celui-ci. Il a aussi noté que l’ex no 4 du gouvernement est encore président du Mouvement socialiste militant (MSM).