Texto Ltd sous administration judiciaire : les 425 employés seront payés le 22 décembre

Par Fabrice Jaulim O commentaire
Texto Ltd

Ils obtiendront finalement leurs salaires. 425 employés de l'usine Texto Ltd, à Vallée-des-Prêtres, se sont retrouvés devant une usine fermée vendredi.

L'accès leur a été interdit sans qu'ils n'aient été payés pour le mois de novembre et leur 13e mois. C'est tard dans l'après-midi qu'une solution a finalement été trouvée au problème. Un administrateur a été nommé d'urgence par la banque. 

Il a fallu une mobilisation policière pour arriver à contrôler la foule. Après la manifestation qui a eu lieu devant l'usine, les travailleurs se sont rendus en compagnie de leur représentant syndical, Atma Shanto, au ministère du Travail. Le ministre Soodesh Callichurn a accepté de recevoir le syndicaliste et une délégation des employés. Toutefois, les membres de la direction étaient injoignables. C'est finalement l'administrateur de l'usine désigné par la State Bank of Mauritius (SBM) qui est arrivé pour assister à la réunion.

Un accord a finalement été trouvé dans l'après-midi. L'administrateur est d'accord pour payer les salaires et les arrérages de même que le 13e mois le 22 décembre. Toutefois, les employés seront en chômage technique pendant quelque temps. À partir de lundi, l'administrateur fera un audit des avoirs de l'usine. C'est après que la reprise des opérations sera rendue possible. Les ouvriers mauriciens retrouveront leurs postes. La compagnie emploie aussi 215 Bangladais.

Au terme d'un accord avec le ministère, ceux dont le contrat n'a pas encore expiré seront redéployés. Une liste contenant les noms des ouvriers étrangers a été envoyée à la Mauritius Export Association (Mexa) pour les besoins de ce redéploiement. D'autres seront renvoyés dans leur pays.