Siva Pareemanun et Jahfazon arrêtés

By Fernando Thomas O commentaire
Siva Pareemanun et Jahfazon

Siva Pareemanun, l’un de ceux qui contestent l’arrestation du chanteur de reggae Jahfazon, serait « impliqué dans une autre enquête », selon l’Anti Drug & Smuggling Unit (Adsu). C’est la raison pour laquelle il est toujours maintenu en détention.

Le porte-parole de la communauté des rastafariens a été arrêté par les éléments de l’Adsu mercredi matin, alors qu’il prenait des photos de l’arrestation de Pascal Sérieuse, un autre contestataire. Un accrochage s’en est suivi et les deux hommes ont été placés en détention pour « rogue and vagabond ». Pascal Sérieuse a retrouvé la liberté l’après-midi.

Deux autres membres de la communauté des rastas ont été appréhendés mercredi, lorsqu’ils étaient venus soutenir leurs « frères » en détention. Ils seraient accusés d’avoir proféré des injures à l’égard des policiers affectés à la Criminal Investigation Division de Rose-Belle.

La cellule de communication de la police a toutefois souligné que l’Adsu « n’a  pas utilisé de force contre quiconque ». De leur côté, les rastas allèguent que la police aurait dévêtu Siva Pareemanun avant de le « frapper ».

Le chanteur Jahfazon avait été arrêté mardi à sa descente d’avion, alors qu’il revenait de Madagascar. Un plant de cannabis avait été découvert sur lui. Il a été transféré au poste de police de Curepipe.