SAJ : «Mo bien sagrin pou mo kamarad Soodhun»

Par Nasif Joomratty O commentaire

Première déclaration du ministre mentor sur l’affaire Soodhun. Sir Anerood Jugnauth se dit attristé de ce qui est arrivé à l’ex-no 4 du gouvernement. 

Sir Anerood Jugnauth répondait à une question de la presse ce mercredi 22 novembre, à l’issue de l’ouverture de l’Indian Ocean Conference sur la « Marine Spatial Planning Towards Sustainable Use of the Indian Ocean » à l’hôtel The Westin Turtle Bay Resort & Spa, à Balaclava. 

Interrogé sur l’affaire Soodhun, sir Anerood Jugnauth a déclaré : «Mo bien sagrin.» Il dit souhaiter que Showkutally Soodun «sorti dan sa zistwar la» après l’enquête policière. 

«Bien sur pou mo kamarad Soodhun, seki inn arive, mo bien sagrin pou li», a lancé sir Anerood Jugnauth.

Showkutally Soodhun a été contraint à démissionner de son poste de vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres dans le sillage de la polémique entourant ses propos jugés communautaristes tenus en juillet dernier. 

Le Premier ministre aurait-il dû attendre la fin de l’enquête policière pour remplacer Showkutally Soodun comme no 4 du gouvernement ? «Je ne suis pas le Premier ministre. Je ne peux pas me prononcer là-dessus. Mo espere apre lanket-la ki kapav sorti dan sa zistwar-la», a lancé sir Anerood Jugnauth.

Selon le ministre mentor, «ena dimounn ti oule servi sa pou anflam pei-la. Seki inn fer inn anpes sa arive». Et de conclure : «La paix, larmoni, linite dan sa pei-la, se tou bann nesesite pou gagn meyer lavenir  pou pei, pa kapav zwe ek sa.»