Reshma Sumputh-Ramchurn : à la tête de deux établissements scolaires

Par Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire
Reshma Sumputh-Ramchurn

Directrice de Full Day School Rose-Hill Ltd et de l’école maternelle & garderie Kidzone, Reshma Sumputh-Ramchurn est une entrepreneure comblée. Elle nous raconte comment elle jongle entre les fonctions dans le secteur de l'éducation et sa vie familiale.

Sa première entreprise a pris naissance après avoir travaillé pour l'entreprise familiale pendant cinq ans.

Quand j’ai mis au monde mon fils, j'ai alors décidé de voler de mes propres ailes. Ainsi, j’ai ouvert ma première école 'Full Day School à Rose-Hill en 2002 et actuellement, j'en ai deux. La deuxième se trouve à Flacq », souligne-t-elle. 

La Full Day School, dit-elle, cible les élèves qui  se retrouvent pour  une raison ou pour  une autre rejetés par le système d'éducation traditionnelle. « Nous leur redonnons la chance en leur offrant une éducation privée et adaptée à leurs besoins. De ce fait, nous leur permettons de terminer leurs études secondaires pour leur assurer une meilleure vie », avance Reshma. Par ailleurs, elle souligne que ce concept s’occupe aussi des  enfants qui ont un problème d’alphabétisation.

De 7h30 à 18h00

Notre interlocutrice gère aussi deux écoles maternelles et garderie depuis octobre 2012  à Curepipe et  à Grand-Baie dont le nom est  Kidzone. «  Cette entreprise a vu le jour pour une raison très particulaire, car quand j'étais moi-même maman, j'avais eu beaucoup de problèmes pour trouver une crèche et une école maternelle pour satisfaire mes besoins. On ne termine pas tous à 16h30 pour arriver à  récupérer son enfant à 17h00 au plus tard. J'ai alors opté pour ma deuxième entreprise, ouvrir une école maternelle et garderie », indique-t-elle.

Elle soutient que les écoles  maternelles s’occupent d’un petit nombre d'enfants pour pouvoir respecter la qualité des services. Même si le fait d'avoir plus d'une entreprise implique des défis à surmonter, Reshma s’en sort en apportant une balance et en organisant ses journées. « Il faut toujours prévoir et être prêt à intervenir et gérer toutes sortes de situation », dit-elle. Elle déplore, toutefois, le manque de personnel compétent pour exercer ce métier. «  Certes, elles sont qualifiées, mais  n’arrivent pas à satisfaire les besoins de l'entreprise et des parents », dit-elle.

Les avantages

Gérer plusieurs établissements en même temps lui donne un sentiment de fierté. «  On se sent doublement indépendant et doublement en sécurité financièrement », dit-elle. Gérer plus d'une entreprise, dit-elle, apporte plus de confiance en soi. « De plus, on n'a pas le temps de s'ennuyer car le temps passe très vite. Vous êtes pris comme exemple et vous en devenez un 'role model' pour d'autres entrepreneurs », dit-elle.


La force de la famille

Trouver la balance nécessaire entre ses entreprises,  sa  vie familiale et pour elle-même est un défi que Reshma doit relever au quotidien. « Il faut  toujours répondre présent et satisfaire les attentes des clients qui sont de différent caractère. Il faut constamment se réinventer pour rester compétitif », affirme-t-elle. Elle dit s’en sortir grâce au soutien de sa  famille. « Si vous êtes un entrepreneur à  succès, mais avec une famille malheureuse ou négligée,  alors  cela ne vaut pas la peine de continuer.  Ma famille est ma force face à tous les défis et pour les affronter sereinement », se réjouit-elle.