Publication : Forbes s’intéresse aux multimillionnaires mauriciens

Par Vijayan Ayassamy O commentaire
Port Louis

Le magazine économique américain Forbes a récemment publié un article sur cinq multimillionnaires mauriciens.

Raymond Ah Chuen est président du groupe ABC, fondé par sir Jean Etienne Moilin Ah-Chuen. Le groupe, qui emploie plus de 1 300 employés, a des actifs dans la distribution d’aliments transformés, le secteur manufacturier, l’automobile, les services bancaire et financier et la logistique d’expédition.

Capitaine d’industrie, Bashir Currimjee, est à la tête de Currimjee Jeewanjee. Cette société lancée au 19e siècle a des intérêts dans les télécommunications, les médias, les Tics, l’immobilier, l’hôtellerie, les services financiers, l’énergie, les produits alimentaires, les produits pour la maison et les soins personnels.

Conglomérat familial

Le président du groupe CIEL, Arnaud Dalais, gère un conglomérat familial dont les origines remontent à plus d’un siècle. Comptant plus de 30 000 employés, le groupe est engagé dans l’agro-industrie, l’immobilier, le textile, l’hôtellerie, les services financiers et la santé. Ses usines textiles à Maurice, à Madagascar, en Inde et au Bangladesh, produisent plus de 33 millions de vêtements par an.

Nundun Gopee a bâti sa compagnie de construction et d’ingénierie, Nundun Gopee & Co Ltd, après 50 ans de dur labeur. Elle est propriétaire d’un portefeuille immobilier composé de luxueuses villas et d’appartements à Maurice et au Mozambique.

Enfin, Michel de Spéville a fondé le groupe Eclosia il y a un demi-siècle. Gros producteur de volaille, propriétaire de l’établissement de luxe Labourdonnais Waterfront et détenteur de la franchise KFC, le groupe génère des revenus de Rs 15 milliards et emploie environ 4 000 personnes.