Pour les régions Europe, Moyen-Orient et Afrique : le Mauricien Ramjean décroche le Prix de l’excellence chez Hilton

By Le Dimanche /L' Hebdo O commentaire
Inayat Ramjean

Le Mauricien Inayat Ramjean a remporté le Prix de l’excellence du Développement des affaires, du célèbre groupe hôtelier Hilton, pour les régions Europe, Moyen-Orient et Afrique. Directeur du  Développement des affaires des hôtels Hilton à Djeddah, en Arabie saoudite, il  a reçu son prix le 3 mai aux états-Unis.

Inayat Ramjean dit être fier d’être Mauricien et de faire partie du groupe Hilton, qui est une entreprise mondiale d’hôtellerie emblématique, dotée d’un portefeuille inégalé de marques de haute qualité et d’une réputation d’excellence opérationnelle. « Je suis satisfait que tous les efforts de mon équipe ont été reconnus. Cependant, cela augmente également les attentes à fournir des résultats encore meilleurs », dit-il.

Son travail, explique-t-il, consiste à gérer les processus et les activités impliquant la préparation analytique et la mise en œuvre des stratégies de croissance. « Il s’agit de générer des revenus, la rentabilité, une croissance à long terme et une image positive de mon organisation pour les intérêts de nos clients, de nos investisseurs et de notre personnel. Ce sont tous des réseaux interconnectés, qui créent des opportunités de croissance. L’objectif principal est de mettre en œuvre et de développer des opportunités de croissance qui profitent à l’industrie dans son ensemble et contribuent éventuellement à l’économie du pays », laisse-t-il entendre.

Abordant le tourisme, Inayat Ramjean considère que Maurice a des atouts touristiques énormes et à fort potentiel. « Le défi demeure de soutenir et d’accroître et de relancer la croissance économique et de créer des emplois qualitatifs et productifs, tout en améliorant le niveau de vie actuel et les infrastructures à travers l’île. Le tourisme a le potentiel de relancer notre moteur de croissance et  surtout, il a le potentiel de doubler sa contribution actuelle à notre PIB », fait-il ressortir. à son avis, Maurice doit développer une vision stratégique pour cibler 5 millions de touristes d’ici 10 ans.

Le directeur du  Dévelop-pement des affaires de Hilton à Djeddah met l’accent sur la nécessité de la planification et du développement  des infrastructures touristiques à Maurice. Il cite un article paru sur CNN, le 10 avril 2017,  faisant état de l’absence d’infrastructures touristiques modernes à l’île Maurice : « Les signes sont faciles à marquer. Un marqueur peint à la main avec une flèche indique un chemin de terre menant simplement à la montagne. Un court trajet en voiture, une plaque située au sol marque un banyan avec peu d’explications. »

Inayat Ramjean suggère la création des petites destinations au sein de la destination de rêve, telles China Town, Little India, Arab Town, le Village créole etc. qui devront offrir des spécialités comme  les aspects culturels, la gastronomie régionale, les vêtements traditionnels, les souvenirs et les  concerts musicaux.

« Regardez le succès de la petite ville de Rust, en Allemagne, qui a créé le meilleur parc d’attraction en Europe i.e. l’Europa Park. C’est un mélange parfait de tradition et de modernité et aujourd’hui, les habitants de cette petite ville connaissent un niveau de vie qu’on souhaiterait », ajoute-t-il.

Selon Inayat Ramjean, Maurice doit être doté de vrais parcs d’attraction à travers  l’île, les lieux historiques ou touristiques doivent être améliorés avec de meilleurs accès et aménagés avec de beaux paysages, etc. « Ce qui contribuera également à améliorer la qualité de vie des résidents et à améliorer l’expérience des visiteurs. Nous devrions créer des contributions positives à la qualité de vie des résidents, par exemple en mettant la communauté d’abord, en les aidant à conserver leur sens du lieu, notamment en reconnaissant leur diversité multiculturelle, en offrant des occasions d’affaires accrues et en offrant des occasions de travail », poursuit-il.