Point de presse du MMM - Paul Bérenger : «Toute la vérité sera établie»

Par Jean-Marie St Cyr O commentaire
Paul Bérenger

Après les allégations faites par Peroomal Veeren devant la commission d’enquête sur la drogue, le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) a été catégorique, lors de sa conférence de presse hebdomadaire.

« Toute la vérité sera établie concernant le MSM et ses avocats par rapport au trafic de drogue. En particulier concernant Peroomal Veeren, Geanchand Dewdanee et Navind Kistnah », a indiqué Paul Bérenger. 

Le leader des mauves a souligné que le MMM « ne ferait aucun commentaire sur le déroulement des travaux de la commission ou sur les personnes qui y déposent ». Il a exprimé ses doutes quant à l’adoption d’une loi sur le financement des partis politiques. « Le MSM a, plusieurs fois, fait capoter ce projet de loi entre 2000 et 2005 », a-t-il laissé entendre.

Concernant la hausse du prix des carburants, Paul Bérenger a estimé choquante la taxe de Rs 4 par litre imposée aux consommateurs depuis 2015. « La population doit dénoncer le cynisme et la mauvaise foi du gouvernement. »

Parlant de la manifestation du vendredi 11 août contre cette hausse, le leader du MMM a indiqué que « c’était un début d’action de l’opposition dans l’unité ». Il a félicité les partis politiques et syndicalistes qui y ont participé.

Paul Bérenger a aussi déploré que, suite aux erreurs commises par Mauritius Telecom et l’Information and Communication Technologies Autority (ICTA), les contribuables aient à faire les frais du demi-milliard de roupies que ces organismes devront payer à la compagnie de téléphonie Emtel. Et Paul Bérenger de conclure que le pays n’a pas besoin « d’une ou deux élections partielles après le désistement d’autres membres du gouvernement, mais d’élections générales. Cependant, le MMM est prêt à y participer et, si partielle il y a, le MMM l’emportera. »