Pluies torrentielles et flash floods - Janvier 2018 : le mois le plus pluvieux de ces 10 dernières années

Par Fernando Thomas, Jean-Marie St Cyr O commentaire
Subiraj Sok Appadu

Les averses qui se sont abattues sur le pays ces derniers jours font de janvier 2018 le mois le plus humide de ces dix dernières années. Le taux de pluviométrie a atteint la barre des 410 mm et la météo prévoit encore des pluies torrentielles la semaine prochaine.

Subiraj Sok Appadu, ancien directeur des services météorologiques de Vacoas : «Ce n’est pas un phénomène nouveau»

L’ancien directeur de la météo, Subiraj Sok Appadu, avance que « ce n’est pas la première fois que le pays fait face à cette situation ». En 1979/1980, précise-t-il, le cyclone Hyacinthe avait produit les mêmes conditions sans compter qu’il y a eu 12 jours de pluies diluviennes.

« Il n’y a rien de nouveau sous ce ciel. Ce phénomène qui secoue le pays depuis quelques jours n’est pas rare. C’est déjà arrivé. Au fait, l’instabilité se produit s’il y a un cyclone qui passe au nord de Maurice, puis s’il met le cap vers Madagascar avant de prendre la direction du pôle sud. C’est la polarisation du système sur la courbe parabolique qui provoque l’instabilité jusqu’à ce que des alizés se rétablissent dans la région. Une fois les alizés rétablis, tout revient à la normale », explique l’ancien directeur de la météo.

Subiraj Sok Appadu souligne qu’en 1980, « la météo avait adressé un courrier au gouvernement l’informant que les averses du début de la saison estivale n’étaient plus dans la norme et qu’il y avait du retard dans les précipitations ». « Il y a un changement climatique. Ce serait absurde de dire que l’été devient l’hiver, ou vice versa. Mais le changement climatique entraîne une bouffée de chaleur, davantage d’humidité dans l’atmosphère et les précipitations deviennent fréquentes et extrêmes », ajoute Subiraj Sok Appadu.