Pâques : pour une célébration gourmande

By Caroline Duval O commentaire
Il y en a pour tous les goûts, depuis les articles basiques à petits prix jusqu’aux produits haut de gamme.

Qui dit Pâques dit bons plats, petites gourmandises et chocolats en tout genre. Des délices gourmands aux milles et unes saveurs chocolatées remplissent chaque année les rayons des supermarchés. Retour sur ces petits plaisirs de Pâques et ses alternatifs.

Les chocolats ont déjà envahi les rayons des supermarchés depuis plus d’un mois. Si l’on retrouve, comme chaque année, les grands classiques et les éternels œufs de Pâques, certains supermarchés misent cette année sur l’innovation en essayant d’être à l’écoute des demandes chaque année. Comme l’indique Raj Atchiamith, marketing executive des supermarchés Winner’s : « Nous avons pas mal de nouveautés dans les marques Witor’s.

M & M’s, Ferroro Rocher et Kinder, qui restent des chocolats très prisés des Mauriciens. Toutefois nous avons remarqué aussi une grosse demande pour les chocolats fourrés ». Pour Pâques, Winner’s propose des chocolats pour tout type de clientèle. Ainsi les prix des chocolats varient entre Rs 55 et Rs 350. Du côté des supermarchés Monoprix, le marketing manager des Magasins Populaires Ltée, Sophie Doger de Spéville, explique que cette année, ils ont reçu des moulages exclusifs, des produits faits par des artisans mais aussi des chocolats bio. La tendance est plutôt au chocolat au lait.

« Nous avons fait des mises en scène originales dans nos magasins où nous proposons des animations, et également sur les réseaux sociaux, tels que des jeux, la chasse aux œufs la veille de Pâques », fait-elle ressortir. Les prix des chocolats à Monoprix varient de Rs 80 à Rs 994. « Il y en a pour tous les goûts, depuis les articles basiques à petits prix jusqu’aux produits haut de gamme. Tous les clients pourront trouver des produits à leur convenance », précise notre interlocutrice.

Le chocolat dans les plats salés

Pour vous, le chocolat est une douceur qui se consomme sous forme de dessert. Mais avez-vous déjà pensé à utiliser du chocolat dans vos plats principaux ? De quoi épater vos convives et surtout les impressionner. Le chocolat est simple à cuisiner, mais demande de l’audace.

En apéritif par exemple, le chocolat se marie parfaitement aux tomates et cerises. Vous pouvez par exemple les tremper dans du chocolat noir et les agrémenter de graines de sésames. Le chocolat s’associe aussi très bien au foie gras. Autre association qui fonctionne, le curry et le chocolat, que vous pouvez cuisiner avec du poulet par exemple. Les plats traditionnels ne sont pas en reste. En effet, le pavé de bœuf peut s’accompagner de sauce chocolat-vin rouge. Avec un peu d’échalote, de sucre et de beurre, cela vous donnera une sauce sucrée salée parfaite pour la viande rouge. Idem pour le poisson blanc qui s’accommode parfaitement à la sauce chocolat et citron. Le chef Thierry St Mart donne des exemples de plats salés originaux à confectionner à base de chocolat. « Vous pouvez, par exemple, préparer des canapés au foie de volaille et pépite de chocolat rehaussés à la coriandre, crostini au légume confit et copeaux de chocolat noir, mini pizza patte blanche jambon de Parme et sauce au chocolat, piquée de filet de bœuf saisi sauce aux chocolats rehaussés au poivre noir, crevette pannée à la chapelure d’orange et sauce au chocolat noir ou encore une côtelette d’agneau au four et sa sauce au chocolat à la fleur de thym ».

La saveur intense du chocolat relève agréablement de nombreux plats et il peut transformer vos recettes ordinaires en véritables bijoux gastronomiques. « Je recommande toujours d’utiliser de la poudre de cacao non sucrée ou encore des carrés de chocolat amer, à ajouter à la dernière minute, parce qu’une cuisson trop longue altère sa saveur et ses qualités ».

Le chocolat se marie aussi bien avec des plats mexicains, par exemple ajoutez de la poudre de cacao à votre chili con carne ou aux fajitas. « Il s’associe aussi bien à votre sauce au vin accompagnant le gibier ou la volaille. Il apporte aussi une note sucrée aux sauces à base de cerises ou raisins secs ». On en fait aussi une sauce fine et délicate qui relève les poissons grillés et les fruits de mer. De plus, dans les vinaigrettes : le mélange vinaigre et chocolat noir, associé à une bonne huile d’olive, relève à merveille les salades de verdure et d’agrumes.

Les alternatifs aux chocolats selon Melissa Sk Mucktoom, cake designer

Des cookies : les cookies restent de grands classiques et une option qui plaît à tous les coups. La pâtissière recommande par exemple d’opter pour des cookies « sandwich » fourrés de crème ou encore des cookies simples que vous pouvez décorer de dessin de Pâques. Les cookies aux noix ou aux fruits secs peuvent aussi faire l’affaire pour une personne qui n’aime pas le chocolat. Ils peuvent être disposés dans un emballage, des pots ou des boîtes.

Des muffins aux fruits ou des cupcakes : les muffins ont pour avantage de pouvoir être décorés à votre souhait par exemple avec de la pâte à sucre, des dessins qui cadrent avec le thème de Pâques.

Des macarons : la pâtissière a, cette année, opté pour des macarons, grande tendance du moment. Ils sont facilement personnalisables et les variétés de saveurs peuvent être adaptées au thème de Pâques. Par exemple des saveurs telles que le chocolat blanc et noir, chocolat-noisette, ou chocolat blanc-fraise, entre autres. À disposer dans des boîtes transparentes.

Des pâtes de fruits : c’est aussi une option pour ceux qui n’aiment pas le chocolat, mais encore faut-il que ces derniers soient disposés dans un panier décoratif par exemple avec des œufs de Pâques.

Astuces pour cuisiner avec le chocolat

  • Saupoudrez des éclats de fèves de cacao sur le riz, dans les farces ou des pommes de terre au four. Ajoutez-les aux salades et aux soupes pour une texture croquante et des arômes torréfiés.
  • Un carré ou deux de chocolat noir apporteront une note riche, profonde et suave à des sauces à base de bœuf ou d’autres viandes.
  • Ajoutez de la poudre de cacao à votre recette de pain préférée. Le pain fait avec du cacao non-sucré accompagne très bien les fromages.
  • Le chocolat blanc, qui est fait avec du beurre de cacao, est délicieux avec les fruits de mer et le fromage. Ajoutez-en un peu à des macaronis au fromage, à des veloutés crémeux ou un poisson au four.

(Source : Internet)

Et pour les diabétiques ?

Lorsque vous faites vos achats, il est recommandé pour les diabétiques de consulter le tableau exposant les valeurs nutritives sur l’emballage afin de comparer la teneur en sucre. Ces substituts du sucre ont un effet moins important sur la glycémie que le sucre, car ils ne sont que partiellement absorbés par corps.

Selon les recommandations de l’Association canadienne du diabète, une consommation de 10 g ou moins de polyols par jour est sécuritaire. À titre de référence, une barre de chocolat de 45 g peut en contenir jusqu’à deux fois cette quantité, soit autour de 20 g.

De préférence, il est conseillé de privilégier des chocolats noirs avec une tenue en cacao de 70 %. Évitez les chocolats qui contiennent de l’huile de palme, néfaste pour les artères.

Recette de gâteau pour les diabétiques, de Nasreen Nahaboo, Directrice et formatrice de L’Atelier de La Pâtisserie et Boulangerie

Gâteau au fromage blanc, aux cerises et à la noix de coco

Ingrédients pour la pâte :

  • 150 g de farine de blé
  • ½ cuillère à café de levure chimique
  • 75 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 1 œuf
  • 75 g de beurre ramolli

Pour la garniture :

  • 750 g de fromage blanc
  • 250 g de cerises dénoyautées (fraîches ou au sirop)
  • 150 g de sucre
  • 3 cuillères à soupe de jus de citron
  • 50 g de fécule
  • 3 œufs
  • 150 g de crème fleurette
  • 3 à 4 cuillères à soupe de noix de coco râpée
  • ¼ de noix de coco en lamelles fines

La préparation :

  • Mélangez tous les ingrédients pour la pâte. Pétrissez-la pour obtenir une consistance homogène et abaissez-la sur le plan de travail fariné.
  • Foncez-en le moule et faites cuire au four préchauffé à 200 °C pendant 10 minutes.
  • Sortez du four et baissez la température à 170 °C.

Préparez la garniture :

  • Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes d’œufs.
  • Battez les blancs en neige.
  • Mélangez les jaunes avec le fromage blanc, le sucre, le jus de citron et la fécule.
  • Ajoutez les cerises, les noix de coco râpées et la crème. Incorporez les blancs en neige.
  • Étalez ce mélange sur la pâte et répartissez les lamelles de noix de coco en appuyant légèrement.
  • Remettez au four pendant 60 minutes.
  • Démoulez quand le gâteau est refroidi.