Navin Ramgoolam : «Pas de nominés politiques une fois au pouvoir»

Par Fernando Thomas O commentaire
Navin Ramgoolam

Navin Ramgoolam a promis « une rupture avec le passé » une fois au pouvoir. C’était lors d’un congrès nocturne au n°18. « Une fois le PTr au pouvoir, il n’y aura pas de nominés politiques. Un comité parlementaire représentatif fera les nominations. Le postulant devra être à l’aise en anglais, français et créole. Certains nominés politiques ne parlent même pas le créole correctement…Il n’y aura plus d’ingérence politique dans les institutions indépendantes.»

Le public pourra « donner son opinion» sur des projets gouvernementaux et « les policiers auront un plan de carrière, peu importe leurs affinités politiques. Nous voulons rétablir la confiance, assurer une vraie méritocratie », a-t-il ajouté.

Le leader s’est demandé pourquoi Showkutally Soodhun « n’a pas encore été arrêté », et d’ajouter : « Se enn klak ki Lam Shang Leen inn gagne kan Roubina Jaddoo inn vinn minis.» Arvin Boolell a évoqué le mauricianisme et le maintien de la paix sociale. Il a exhorté les électeurs à ne pas s’abstenir. Rama Sithanen, lui, a élaboré sur la formation des jeunes et le droit à un travail décent.