Metro Express : Roshi Bhadain qualifie de «vautours» les politiciens qui s’intéressent aux habitants

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

Le leader du Reform Party se range du côté des habitants de La Butte et de Résidences Barkly. Face à la presse ce vendredi 1er septembre, Roshi Bhadain a qualifié « d’inhumain » le déplacement forcé de ces derniers. 

L’ancien ministre de la Bonne gouvernance a fait ressortir qu'il avait déjà dénoncé cette situation depuis le départ. Il a aussi affirmé que ce qui se passe à La Butte se passera aussi à Quatre-Bornes. 

« J’ai posé plusieurs questions à ce sujet mais elles sont restées sans réponse. Certains politiciens sont comme des vautours. Ce qui se passe à La Butte aujourd’hui se répétera à Quatre-Bornes. De plus, c’est une absurdité de songer à faire de la rue St-Jean une voie à sens unique. Comment est-ce qu’un habitant de Belle-Rose va faire ? Il s’agit d’un travail d’amateur. Les autres membres de l’opposition partagent le même avis que moi mais au lieu de se dresser contre le Metro Express, ils sont contre moi. C’est un projet qui n’est pas viable », a lancé Roshi Bhadain.

En ce qui concerne la fermeture de l’usine Avant Mauritius, le leader du Reform Party a affirmé qu’il ne suffit pas de mettre les employés dans le Workfare Programme pour résoudre le problème. Il a demandé une rencontre avec le ministre du Travail. 

« Un gouvernement a un rôle plus important à jouer et il n’y a pas de suivi. Nous sommes concernés par les travailleurs mauriciens car nous ne savons pas s’ils auront un autre travail. Il y a des cas de fraude qui demandent une enquête. Et j’espère que le ministre de la Bonne gouvernance fera bien son travail », a lâché Roshi Bhadain.