Metro Express : ordre d’évacuation du PMO

Par Cedric Ramasawmy, Thierry Laurent O commentaire
No 18 - métro léger

Le bureau du Premier ministre a adressé une correspondance à la mairie de Quatre-Bornes, le 14 juillet. Les terrains se trouvant sur le tracé du Metro Express devront être disponibles d’ici la fin de juillet.

«You are requested to ensure that land falling within the alignment of the Metro Express and land to be used as site of works belonging to the Municipality of Quatre-Bornes should be released at latest 31st July 2017 ». C’est ce qui ressort d’une correspondance datant du 14 juillet, signée S.D. Gujadhur-Nowbuth du bureau du Secrétaire du Cabinet, adressée au Chief Executive Officer (CEO) de la mairie de Quatre-Bornes.

Sollicité pour des explications, Satyaved Seeballuck, président du conseil d’administration de la Metro Express Co. Ltd, explique que les autorités doivent finaliser ce dossier, car l’exercice d’allocation de contrat pour la réalisation de ce projet est prévu pour la fin de ce mois. Par ailleurs, il explique que la grande majorité des personnes dont la résidence se trouve sur le tracé, ont déjà évacué les lieux. « Il ne reste plus que quelques cas à régler », soutient-il. Seuls quelque six ou sept cas seraient concernés par cet ordre d’évacuation.

Boycott des conseillers pmsd

Par ailleurs, la réunion du conseil municipal de Quatre-Bornes, qui a eu lieu vendredi 21 juillet, a été marquée par le boycott des conseillers du Parti mauricien social-démocrate (PMSD). Ces derniers déplorent la façon dont la mairie a géré le dossier du Metro Express, avant qu’il ne soit à l’agenda de la réunion du conseil.

Satyaved Seeballuck explique que, malgré le fait que la première phase du projet s’étendra de Port-Louis à Rose-Hill, le gouvernement doit faire de sorte que toutes les terres se trouvant sur l’alignement du Metro Express soient mises à la disposition de la compagnie de construction. L’exercice d’allocation de contrat a en plusieurs occasions été repoussé, en raison de la complexité de l’exercice d’appel d’offres. Les consultants singapouriens feront le déplacement cette semaine en vue de finaliser le rapport.

Le projet Metro Express a absorbé plusieurs millions de roupies. Selon un document du ministère des Infrastructures publiques, une somme de Rs 597 293 337,40 a déjà été dépensée dans le cadre de ce projet. Le gouvernement a pris plusieurs engagements pour que ce projet ne dépasse pas les Rs 20 milliards. Le ministre Nando Bodha a affirmé que le projet devrait coûter environ Rs 17 milliards.