[Vidéo] Metro Express : Azam Rujubali affirme qu’il ne compte pas lâcher l’affaire

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

La Cour suprême est appelée à statuer, ce lundi 4 septembre, sur les demandes d’injonction contestant la démolition des maisons se trouvant sur le tracé du Metro Express à la Butte et à Résidences Barkly. 

Si Azam Rujubali reconnaît avoir rencontré le ministre Nando Bodha devant les locaux d’une radio privée samedi, il nie avoir reçu une nouvelle offre de compensation. Cet habitant de La Butte précise également que l’ancien gouvernement ne lui avait fait aucune offre. Azam Rujubali soutient qu’il ne fera pas machine arrière quant à sa plainte en Cour. 

«Je ne vais pas retirer l’affaire en cour et j’ai le soutien des habitants de Résidences Barkly. On se soutient mutuellement. Je leur demande aussi de ne pas céder et de ne pas vendre leur terrain. L’ancien gouvernement m’avait informé du projet mais ne m’a jamais fait d’offre. Je suis un ‘Administration Officer’ et je sais c’est quoi un document», a lancé Azam Rujubali.