Interaction avec les internautes - Bhadain: «La question de ne pas être élu ne se pose pas»

Par Patrick Hilbert O commentaire
Roshi Bhadain

Pour le leader du Reform Party, « la question de ne pas être élu ne se pose pas ». « Je n’ai regardé ni l’argent, ni la place que j’avais au Parlement pour me battre pour vous », a expliqué Roshi Bhadain aux habitants de Belle-Rose/Quatre-Bornes.

Le candidat à la partielle de Belle-Rose/ Quatre-Bornes (No 18) a répondu, deux heures durant, aux questions des internautes sur Facebook, vendredi soir.

Précisant qu’il était « impossible de rester dans un gouvernement pareil », Roshi Bhadain a évoqué ses réalisations et soutient que le secteur financier est aujourd’hui « en plein boom », car « la réforme du secteur a été bien faite. C’est ce que démontrent les chiffres ». Il précise : « J’ai ramené Rs 12,7 milliards, reçues en cadeau de l’Inde ».

Une fois élu, Roshi Bhadain promet qu’il aura le « locus standi » pour contester les effets qu’aura le Metro-express sur la ville de Quatre-Bornes. « Vous votez sur une personne qui se battra pour vous, afin que cette ville ne soit ni dénaturée ni détruite. »

Le Reform Party est favorable à la baisse des salaires de tous les élus, suivant un certain pourcentage. « Il est temps de réformer le pays dans sa globalité. Toutes ces institutions et structures de ce pays de 1,2 million d’âmes sont archaïques et sont un héritage colonial. Nous avons failli comme pays. Si je gagne, l’échiquier politique changera.»

Pour Roshi Bhadain, derrière les candidats du PTr, du MMM, du PMSD et du Mouvement patriotique, « il y a des dinosaures ».

À un internaute qui l’interrogeait sur l’affaire BAI, l’ex-ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance affirme que la BAI était bien un « Ponzi », mais « fallait-il révoquer la licence de la Bramer Bank comme ils l’ont fait ? Non !

Est-il prêt à un face-à-face avec Arvin Boolell ? Le leader du Reform Party repond : « Avec beaucoup de plaisir. Qu’il choisisse une radio de son choix. »

Roshi Bhadain a également critiqué le gouvernement du jour. Aux élections générales, Roshi Bhadain compte aligner 60 candidats et deux candidats à Rodrigues. Le politicien a dévoilé ses avoirs : une maison à Albion acheté Rs 3,3 millions en 2002, une BMW X6, deux comptes bancaires à Maurice. « Je n’ai aucun compte à l’étranger, ni mes proches, ni un trust, ni des actions boursières. »