Fazila Jeewa-Daureeawoo : «Seules 2500 femmes entrepreneurs sont actives»

By Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire
PME

Le ministère de l’Égalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être de la famille souhaite revoir le cadre dans lequel les femmes entrepreneurs opèrent et prendre des mesures appropriées pour booster l’entrepreneuriat. L’annonce a été faite par la ministre de tutelle, Fazila Jeewa-Daureeawoo, jeudi, à l’auditorium Octave Wiehé, Réduit, lors d’une rencontre avec les femmes entrepreneurs.

« Sur 5 560 femmes entrepreneurs enregistrées auprès du National Women Entrepreneur Council (NWEC), seules 2 500 sont actives. Il faut revoir le NWEC », a déclaré Fazila Jeewa-Daureeawoo. Elle a dit avoir eu une séance de travail avec les femmes entrepreneurs afin d’identifier les problèmes auxquels, elles font face et y trouver les solutions.

L’entrepreneuriat féminin est essentiel, a souligné la ministre. Les femmes, selon elle, subissent des contraintes familiales lorsqu’elles sont employées dans une firme privée ou dans la fonction publique. « Or, si vous travaillez à votre propre compte, vous êtes capable de mieux gérer votre temps et d’avoir un équilibre entre le travail et la famille », a-t-elle déclaré aux femmes entrepreneures présentes. Toutefois, a-t-elle ajouté, il y a des risques à prendre lorsqu’on se met à son propre compte.

La centaine de femmes entrepreneurs qui se sont réunies à l’auditorium Octave Wiehé sont engagées dans l’agroalimentaire, la couture, l’artisanat, entre autres. Leur plus gros défi, disent-elles, est le manque de capital. Elles souhaitent à cet égard que des mesures soient proposées dans le prochain budget.