Evénement politique : la Chine sous la loupe mondiale pour son congrès

Par Kamlesh Bhuckory, Shanmuga Allagapen O commentaire
congrès du Parti Communiste Chinois

Deuxième économie mondiale, investisseur reconnu à Maurice et en Afrique, la Chine fait le point sur ses réalisations, ses ambitions et sa direction politique.

Le congrès du Parti communiste chinois, un événement qui se tient chaque cinq ans, s’ouvre ce mercredi 18 octobre, à Beijing, capitale de la Chine. Elle durera une semaine au cours de laquelle les délégués – venant de tout le pays et au nombre d’environ 2 300 – passeront en revue le rapport résumant ce qui a été fait au cours des cinq dernières années, des amendements à la constitution du parti, l’élection du comité central (prévue en séance plénière ce même jour).

Ce qui se discutera lors de ce congrès, couvert par des milliers de journalistes chinois et étrangers, aura une influence non seulement sur l’économie interne et le déroulement des affaires, mais également sur le volet de stratégie mondiale et de la diplomatie. Par exemple, quelle sera l’attitude de la Chine face aux barrières protectionnistes que menacent d’ériger les États-Unis sous la houlette de son Président Donald Trump ?  Comment le Président Xi Jinping compte aborder les prochaines années ?

Une question qui est revenue tel un leitmotiv à l’intention des journalistes étrangers a porté sur les attentes par rapport au congrès. Dans le cas de l’Afrique et de Maurice, il va sans dire que l’on s’attend à une continuité dans les échanges, menant à une situation gagnant-gagnant.

Sur le plan économique, la continuité est assurée. Selon Tuo Zhen, porte-parole pour le congrès, le pays est confiant dans les perspectives positives pour le long terme avec une croissance continue et saine. Au deuxième trimestre, rappelons-le, le pays a enregistré une croissance de 6,9 % par rapport à la période similaire l’année dernière.

Rappelons que le congrès se déroulera au Grand Palais du Peuple de Pékin, à proximité de la Place Tienanmen.