Consommation : les centres commerciaux et les grandes surfaces feront le plein en 2017

By Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire //

Le secteur de consommation a été fructueux pour les commerces en 2016. Cette  tendance va-t-elle se poursuivre en 2017 ? Tour d’horizon du marché de la grande distribution.

Pascal Tsin, CEO de Flacq Cœur de Ville, de Grand-Baie Cœur de Ville et des hypermarchés Super U, est optimiste. Il est d’avis que les Mauriciens vont continuer à fréquenter les centres commerciaux et les grandes surfaces pour leurs achats. « Nous avons constaté une hausse dans la clientèle et je suis certain que le nombre augmentera davantage cette année-ci »,  avance-t-il.

C’est le même constat au Bagatelle Mall of Mauritius. « Uniquement pour le mois de décembre, nous avons accueilli 979 000 visiteurs. Pour l’ensemble de l’année, nous avons enregistré  une hausse de 6 % à 8 % dans le nombre de visiteurs par rapport à l’année précédente. Nous sommes confiants que 2017 sera meilleure. D’ailleurs, tous les espaces de location sont pris par les magasins. Cela montre la bonne santé des opérations », indique Shakeel Dilmohamed, le Centre Manager de Bagatelle.

Par ailleurs, il avance que cette année, de nouvelles marques internationales s’imposeront sur le marché en tenant compte de la demande et des plans d’expansion. 

Raj Appadu, président de l’Association des commerçants de l’île Maurice, souligne qu’il y a une reprise dans le commerce en général. « Cependant, ce sont les malls et les grandes surfaces qui vont principalement en profiter en 2017 », dit-il

« Toutefois, avec le coût de la vie qui ne cesse d’accroître, les consommateurs se montreront de plus en plus vigilants en ce qu’il s’agit des achats », fait ressortir Pascal Tsin.  Selon lui, les gens vont visiter plusieurs grandes surfaces et chercheront le meilleur rapport qualité/prix.

Joindre l’utile à l’agréable

Pour sa part, Suttyhudeo Tengur, président de l'Association pour la protection de l'environnement et des consommateurs (Apec), fait ressortir que pendant les fêtes de fin d’année, et comme anticipé par la Chambre de commerce et d’Industrie, les Mauriciens ont dépensé de manière judicieuse joignant l’utile à l’agréable. « Selon les indices, les préférences ont été pour les matériels scolaires, un peu moins pour les produits de consommation courante, dont la viande, et encore plus moins pour les vêtements », dit-il. 

Par ailleurs, il avance que, de manière générale, les Mauriciens sont devenus plus économes. « Cette tendance se poursuivra en 2017 en attendant le démarrage des grands chantiers », prévoit le porte-parole de l’Apec.

Selon nos interlocuteurs, l’agrandissement du marché de la grande distribution se poursuit.  « C’est une bonne chose pour les consommateurs qui  profiteront de la guerre des prix entre les grandes surfaces », dit Pascal Tsin. Un avis que partage le Centre Manager de Bagatelle.  « Qui dit concurrence dit non seulement baisse des prix, mais aussi innovations et de nouveautés », conclut-il.

Consommation : Rs 80,7 milliards dépensées !

Au cours du troisième trimestre de 2016, la consommation finale des ménages est estimée à Rs 80,7 milliards, représentant 75 % du Produit Intérieur Brut (PIB) trimestriel. Les dépenses de consommation des  ménages ont augmenté de 2,9 % contre 2,8 % au trimestre précédent.