Congrès annuel du Ptr : des rouges souhaitent qu’Arvin Boolell assume plus de responsabilités

Par Ashwin Kanhye O commentaire
Arvin Boolell

Le congrès annuel du Parti travailliste aura lieu après le 12 mars prochain. Certains au sein des rouges expriment le souhait qu’Arvin Boolell endosse plus de responsabilités, tout comme le leader Navin Ramgoolam

Le Parti travailliste (Ptr) va célébrer son 82e anniversaire le 23 février prochain et les rouges tiendront leur congrès annuel après la célébration du 50e anniversaire de l’Indépendance du pays. Il y aura le renouvellement de toutes les instances du parti, apprend-on.

Patrick Assirvaden, président du Ptr, Rajesh Jeetah, trésorier et Kalyanee Juggoo, secrétaire générale, remettront leurs postes en jeu. Cette dernière ne veut plus être secrétaire générale des rouges. Certains au Ptr veulent qu’Arvin Boolell assume plus de responsabilités comme le leader. Mais Navin Ramgoolam peut toujours compter sur ses fidèles lieutenants, notamment Patrick Assirvaden, Lormus Bundhoo, Anil Bachoo, Rajesh Jeetah.

Arvin Boolell vise surtout les jeunes qui ont intégré le Ptr et les députés au parlement. Certains estiment que c’est tout à fait légitime qu’Arvin Boolell postule au poste de leader car il vient de remporter la partielle de Belle-Rose / Quatre-Bornes (No 18). En 2015, ce dernier n’avait pu se faire entendre parmi les rouges. Actuellement, il travaille sur sa stratégie et n’a pas voulu commenter davantage.

Le droit d’être candidat au poste de leader du Ptr est tout à fait légitime pour n’importe quel membre, explique un membre du Bureau politique. « Le Ptr a ses instances et c’est au congrès que tout se décide. C’est de la démocratie si Arvin Boolell se pose comme un challenger de Navin Ramgoolam pour le leadership. » D’autres pensent que le leader du Ptr doit endosser un autre rôle au sein du parti.

L’auditorium Octave Wiehe, à l’Université de Maurice (UoM), a été le choix du Ptr pour la tenue du congrès annuel. Mais tout reste à finaliser. D’abord, il y aura le Bureau politique des rouges. Plusieurs questions seront abordées, notamment le fonctionnement des Constituency Labour Party à travers le pays et comment rallier les jeunes à la cause du Ptr.