Commission Lam Shang Leen - Peroomal Veeren : «Pravind Jugnauth finance l’importation de drogue»

Par Cedric Ramasawmy O commentaire
Peroomal Veeren

Révélations, allégations et règlements de comptes devant la Commission Lam Shang Leen, le jeudi 10 août.

Le caïd Peroomal Veeren s’est livré à un grand déballage. Il a révélé qu’il dispose d’une fortune de Rs 650 millions sur ses comptes à l’étranger et a allégué qu’à travers Geanchand Dewdanee il a offert Rs 25 à 30 millions à Pravind Jugnauth pour le financement de la campagne électorale de 2014.

Une audition qui a duré deux heures. Celui qui est qualifié de parrain des parrains s’est exprimé clairement tout au long de la séance. Il clame son « innocence » et conteste  sa condamnation de 34 ans de prison. Tantôt jouant sur les mots, tantôt essayant d’esquiver certaines questions, Peroomal Veeren a finalement « déçu » le président de  la Commission d’enquête sur la drogue, Paul Lam Shang Leen.

Purgeant actuellement une peine de 34 ans de prison pour trafic de drogue, le caïd a d’emblée fait un historique des faits avant son arrestation. Puis il est rentré dans le vif du sujet en évoquant le financement de la campagne des élections générales de 2014 en formulant des allégations contre le Premier ministre Pravind Jugnauth. « J’ai financé la campagne du MSM. J’ai donné de l’argent à Mahen Gowressoo pour financer Pravind Jugnauth. C’est Geanchand Dewdanee qui a agi comme intermédiaire. »

Pire encore, le caïd ira plus loin dans ses allégations en postulant que « c’est Pravind Jugnauth et Mahen Gowressoo qui financent le trafic de drogue. Mo pena sa cash la pou fer sa. Cot mo pou gayn Rs  400 millions ? »

Par la suite, il a formulé d’autres allégations contre la famille Kistnah, l’ASP Hector Tuyau, un dénommé Beeharry au Forensic Science Laboratory (FSL), le Commissaire des prisons Vinod Appadoo, des hauts gradés à la prison - il a cité le nom de l’ASP Veeren  -, des avocats, notamment Hervé Duval. Il a insinué avoir payé ce dernier avec « larzan ladrog ».