Charlène et Valéry, directrices d'Axcilia : unies par la passion des chiffres

Par Mario Boutia O commentaire
Charlène et Valéry

Il n'est pas donné à tout le monde de diriger sa propre compagnie de comptabilité et de conseils en gestion d'entreprise avant d'atteindre ses 40 ans.

Charlène Cundun-Sholay (30 ans)  et  Valéry Modeste-Jacob (33 ans) ont pu relever ce défi.  Ensemble, elles  ont lancé Axcilia qui, lentement mais sûrement, se créent un nom dans le monde des affaires.

Non, on n'est pas devant deux expertes-comptables, les binocles sur le nez et la tête perdue dans les chiffres, mais deux charmantes jeunes femmes qui gardent toujours le sourire et pour qui la comptabilité semble être un jeu d'enfant. De plus, elles  trouvent  aussi le temps d'être actives dans le social.  Elles  militent au sein de l'Association des femmes chefs d'entreprise et  Entreprendre au Féminin Océan Indien.  Mais attention,  ne vous fiez pas aux apparences, elles sont redoutables dans leur travail et c'est ce qui fait leurs forces.

On les a rencontrées dans leur bureau, lundi après-midi, à la rue Gladstone à Rose-Hill.  Première surprise :  l'environnement est très convivial. Pas de gros dossiers empilés sur la table mais deux laptops et deux tasses de thé.   Tout paraît si simple et on a l'impression que la comptabilité a perdu de son côté austère.  On comprend vite que Charlène et Valéry font leur travail avec passion.

« J'adore les chiffres depuis l'école », nous dit Charlène. C'est sans surprise qu'après ses études secondaires au collège Lorette de Rose-Hill, elle  s'est lancée dans la comptabilité.

Elle a fait ses études à l'Université de Maurice (BSc in Accounting with Finance). Elle est aussi Chartered Accountant (ACCA) et fait partie du Mauritius Institute of Professional Accountant. Elle donne aussi des cours de comptabilité qui sont reconnus par la Mauritius Qualifications Authority (MQA). Un long chemin qu'elle a parcouru avant même d'atteindre ses 30 ans.    « Cela m'a demandé beaucoup de sacrifices, mais  quand on aime quelque chose, il faut toujours aller au-delà de ses rêves », nous dit-elle.

Partenaire d'affaires

Coïncidence ou pas, Valéry a  fréquenté le collège Lorette de St-Pierre avant de terminer son HSC au collège Lorette de Curepipe. Tout comme sa partenaire d'affaires, elle est douée pour la comptabilité, mais avec une préférence pour l'audit interne. Elle possède une licence en comptabilité de l'Université de Maurice et aussi de l'Institut des auditeurs internes.

Toutes deux ont travaillé pendant des années pour la firme d'experts-comptables Ernst & Young  où elles ont eu l’occasion d'acquérir  une expérience, tant sur le plan local qu'international.  

C'est fort de ces expériences que Charlène et Valéry ont décidé de  lancer Axcilia, en 2015. C'est une entreprise de comptabilité et de service- conseil, tant pour les petites et moyennes entreprises que pour les grosses boîtes.  Comme l'explique Valéry : « Certes, on est là pour vérifier les chiffres, mais on accompagne aussi les entreprises qui ont des difficultés, tant au niveau de la gestion que de la mise en place des structures. Notre expertise nous permet de le faire.  La comptabilité n'est plus comme avant. »

Charlène explique que le fait d'avoir de l'argent ne suffit pas pour se lancer dans les affaires. « C'est beaucoup plus que cela. C'est la gestion du personnel, de la finance et la mise en place des processus fiables  », dit-elle.

Le travail n'est pas un tout dans la vie. Charlène et Valéry trouvent aussi du temps à consacrer à leurs familles. Mariée depuis trois ans, Charlène est mère d'un petit garçon. Valéry est aussi mariée. Elle est très engagée au niveau de l'église. « Nous sommes heureuses d'avoir une vraie balance, entre la vie familiale et celle professionnelle », affirment-elles.