[Vidéo] Bipasha Basu fait des siennes à Londres

Par Le Défi Quotidien O commentaire
Bipasha Basu

Bipasha Basu aurait abandonné un défilé de mode à Londres. Les organisateurs, qui ont subi une perte de £ 7 800, crient vengeance. Ils réclament une réparation et prient des organisateurs d’événements de ne pas faire appel à ses services à l’avenir.

Le 4 mars, Bipasha Basu, 38 ans, est arrivée avec son mari Karan Singh Grover à Londres pour le India Pakistan London Fashion Show. Elle aurait été la vedette de la grande finale organisée par les designers londoniens Lubna et Uzma Rafiq et aurait présenté trois cultures distinctes - britannique, indienne et pakistanaise. Aurait suivi une interaction avec la presse.

Mais quatre heures avant le début du spectacle à 18 heures, Bipasha refusa catégoriquement de sortir de sa chambre d'hôtel ou de parler à quelqu'un. Lorsque son manager qui l'accompagnait, Sana Kapoor, de CAA Kwan Talent Management Agency Pvt. Ltd., a tenté de la raisonner, elle a abusé d'elle et claqué la porte au visage. Le défilé de mode a finalement eu lieu sans son concours. Le spectacle a été un succès avec la BBC la couvrant en direct, signalant que c’était l'un des portraits les plus exemplaires de la mode indienne et pakistanaise. Cinq heures plus tard, Bipasha et Karan sont sortis de leur chambre avec une carte de Londres pour explorer la ville.

Les organisateurs ont juré de boycotter Bipasha au Royaume-Uni à l'avenir. « Nous avons en notre possession les images de la caméra CCTV de l'hôtel, les documents de voyage, le contrat financier, les conversations téléphoniques et les messages comme preuves. Nous irons en Cour pour réclamer des dommages », disent-ils.

Cependant, le porte-parole de Bipasha a tenu à commenter cette affaire. « Bipasha a toujours eu une réputation sans tâche depuis plus de 15 ans dans l'industrie du cinéma. Elle est très professionnelle. Malheureusement, les organisateurs n'ont pas honoré leurs engagements comme promis en termes d'hospitalité et de logistique. Elle a dû réserver son propre hôtel durant son séjour. » Or, les designers avancent que Bipasha a eu droit à un hôtel cinq étoiles et à des gadgets électroniques comme prévu.