Beau-Vallon : le problème de chiens à la NHDC reste entier

Par Raj Bissessur O commentaire
chiens dans les escaliers du complexe NHDC

Il y a plusieurs semaines, Kenza s’était plaint du fait que son voisin élevait des chiens et des chats dans les escaliers des appartements NHDC de Beau-Vallon. La jeune mère de famille a révélé que les bêtes restent dans les escaliers, ce qui pose évidemment un problème de sécurité pour les résidents.

Kenza, mère d’un bébé de deux mois, dit craindre pour ses enfants, pour elle-même et son mari. Elle craint que le nourrisson ne développe des allergies en raison de la présence de chiens et de chats près de chez elle. « Des puces ont déjà commencé à envahir l’appartement », déplore-t-elle.

La jeune maman s’était tournée vers la rédaction d’Xplik ou K qui avait exposé le problème au président de la National Housing Development Company (NHDC), Gilles L’Entêté. Il avait confirmé qu’il est totalement interdit d’élever des chiens dans les appartements NHDC, encore moins dans les escaliers. Il avait invité Kenza à se rendre au bureau de la NHDC de Rose-Hill pour déposer une plainte.

Plus tard, on avait demandé à la jeune femme d’adresser sa plainte par courrier. Chose qui a été faite. Une agence gouvernementale avait également contacté Kenza pour lui demander d’adresser sa plainte à travers le site CSU.mu.

Malgré toutes ces démarches, le problème de la plaignante reste entier. « Les chiens sont toujours là. Et le voisin a apporté d’autres. L’autre jour, une des bêtes a bondi sur mon fils pour le mordre. Fort heureusement il n’a subi qu’une légère blessure. »

Xplik ou K a contacté l’Animal Welfare Unit pour tenter de trouver une solution pour Kenza. « Mais que fait le syndic ? » s’est demandé Shekhar Boodnee, responsable de cette unité. « La loi est claire à ce sujet : le syndic doit veiller à ce qu’aucun résident n’éleve des chiens dans les appartements NHDC. Si quelqu’un le fait, le syndic est tenu d’imposer le respect de la loi », a-t-il déclaré, en promettant de contacter Kenza.