Atma Shanto : «Que les banques ne procèdent plus à la saisie des taxis»

By Mario Boutia O commentaire
Atma Shanto

Dans un mémorandum soumis au ministre des Finances dans le cadre du prochain Budget, Atma Shanto, président de la Fédération des Travailleurs Unis ( FTU), plaide pour que les banques commerciales et la Banque de développement mettent une fin à la saisie des voitures appartenant aux chauffeurs de taxi qui se trouvent dans l’incapacité de rembourser leurs dettes.

Dans le même souffle, il propose que le taux des intérêts bancaires pour les chauffeurs de taxi soit ramené à ceux des Petites et moyennes entreprises et que les chauffeurs de taxi, assurant le transport des touristes, aient droit à une aide financière au cas où l’hôtel auprès duquel ils sont affectés est en rénovation. 

Le président syndical réclame une législation interdisant aux opérateurs touristiques d’octroyer des certificats autorisant aux véhicules privés et autres taxis d’avoir accès à des établissements hôteliers pour le transport des touristes. 

Les autres demandes de cette fédération syndicales sont : une refonte de la police du Tourisme, un plan de retraite pour les chauffeurs de taxi qui partent à la retraite, une révision du All Inclusive Package pour protéger les chauffeurs de taxi opérant aux abords des établissements hôteliers, une réduction du registration fee par 50 %. Elle demande également que les chauffeurs de taxi puissent bénéficier de l’achat d’une voiture 100 % hors taxe chaque quatre ans. Elle souhaite aussi que le gouvernement revienne sur sa décision de privatiser la National Transport Authority et qu’un membre de la fédération des taxis d’hôtel siège au sein de son conseil d’administration.