Allocation pour sportifs à la retraite : deux pongistes médaillées d’or aux Jeux des îles déplorent leur mise à l’écart

Par Raj Bissessur O commentaire
Kathleen Lebon et Anne-Marie Li Wai Pang

Elles disent parler au nom de tous les sportifs à la retraite qui ont autrefois brillé lors des Jeux des îles. Kathleen Lebon et Anne-Marie Li Wai Pang déplorent être exclues de la liste des bénéficiaires d’une allocation gouvernementale.

Anne-Marie Li Wai Pang a fait la fierté de l’île Maurice en tant que pongiste lors de quatre Jeux des îles. « Depuis 2011, je réclame qu’une pension soit accordée à tous les anciens athlètes qui ont fait la gloire du pays. Cela a été rapporté dans la presse locale. Au début, nous avions cru que nous formions partie d’une grande famille. À notre grande surprise, nous avons été exclus de la liste des bénéficiaires. Or, nous avons consenti de nombreux sacrifices. Nous aussi avons fait flotter haut le drapeau national », souligne-t-elle très amère.

Elle ajoute : « Durant ma longue carrière, je me suis blessée. J’ai eu des ligaments du genou déchirés. Aujourd’hui encore, je souffre des séquelles de ces vieilles blessures. Je ressens des douleurs au genou et au talon. Je dois prendre des médicaments très coûteux. La boîte me revient à Rs 700 tous les mois. »

C’est le même sentiment d’incompréhension et de frustration que ressent Kathleen Lebon (née Tobie), partenaire de Anne-Marie en double dames pour les Jeux des îles 1990 et médaillée d’or. « Moi aussi, j’ai été étonnée en prenant connaissance de la liste des bénéficiaires à travers la presse. J’ai lu le commentaire de Stephan Buckland dans Le Défi Plus où il parle « d’injustice ». Lui, il a obtenu l’allocation, mais il a parlé pour ses camarades qui ne l’ont pas reçue. Anne-Marie et moi saluons son courage de dire haut et fort ce qu’il pense », confie-t-elle.

Kathleen Lebon trouve « très triste » que les autorités aient décidé de ne pas considérer les athlètes qui ont brillé durant les Jeux des îles. « Chaque athlète est d’abord tenu de faire ses preuves au niveau des Jeux des îles pour être sélectionné pour les Jeux olympiques et autres tournois internationaux. Quel paradoxe aujourd’hui de refuser de reconnaître leur contribution à l’avancement du sport chez nous ? », déclare-t-elle.

Anne-Marie Li Wai Pang a participé à quatre éditions des Jeux des îles et a remporté à chaque fois une médaille d’or. Kathleen Lebon, elle, a participé à une seule édition avant d’être écartée de la sélection, soi-disant « parce que je n’étais plus aussi jeune.» Comme Anne-Marie Li Wai Pang, elle n’a jamais été retenue pour les Jeux olympiques.

« Autrefois, nous les athlètes avions chanté en chœur «We Are The World». Hélas, quand est venue l’heure de la reconnaissance de nos efforts, nous ne faisons plus partie de ce ‘world’. Quelle ironie ! », dit Anne-Marie Li Wai Pang.


Ce régime concerne les sportifs qui :

  • sont des citoyens mauriciens
  • ont atteint l'âge de 35 ans
  • ne sont plus en compétition au niveau local ou international
  • ont remporté des médailles d'or, d'argent ou de bronze aux Jeux olympiques, aux Jeux paralympiques, aux championnats du monde, aux Jeux du Commonwealth, aux Jeux de la francophonie, aux Jeux / Championnats d'Afrique dans une discipline olympique ou non olympique depuis le 12 mars 1968."

La liste de ceux retenus

TSE TAN YEN Hoi Fa (Ian) (médaille de bronze aux Jeux d'Afrique de 1995)
SAHAJASEIN Jean Patrick Aladd (médaille d'argent aux Jeux d'Afrique de 1997)
DESSCANN Ganeshan Veerasamy (médaille d'argent aux Jeux d'Afrique de 1997)
HA SHUN Didier Kwet Chan Haothyn Voon (médaille de bronze aux Jeux d'Afrique de 1997)

Critères du Trust Fund For Excellence in Sports

Dans une déclaration à la rédaction d’Xplik Ou K, Sheila Seebaluck, la Chief Executive Officer du ministère de la Jeunesse et des Sports, a expliqué que le gouvernement a décidé de récompenser les anciens sportifs qui ont brillé au niveau international et non régional. Elle a précisé les critères de sélection du State Recognition Allowance Scheme for retired Athletes. « Comme annoncé dans le discours du budget 2017-2018, le Fonds d'excellence pour les sports (Trust Fund For Excellence In Sports) invite les sportifs à la retraite qui ont remporté des médailles au niveau senior aux Jeux et championnats internationaux depuis 1968 à s'inscrire.