Allégations de Peroomal Veeren : Pravind Jugnauth irrité

Par Kursley Thanay O commentaire
Pravind Jugnauth

Le Premier ministre a été virulent dans ses propos, samedi à Vacoas. Réagissant aux allégations du trafiquant de drogue Peroomal Veeren contre sa personne, il a eu du mal à cacher sa colère.

« Monn deza reponn. Enn trafikan ladrog, plis grand mafia ladrog fer alegasion kont mwa… mo pass mo letan reponn ! »

Le Premier ministre est sorti de ses gonds samedi après-midi.Pravind Jugnauth n’a pas caché son agacement à une question de la presse ayant trait aux allégations formulées contre lui par le trafiquant de drogue Peroomal Veeren. C’était à l’issue de l’ouverture officielle d’un logement pour accueillir les étudiants rodriguais, à Vacoas.

Entouré de ses gardes du corps, le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) s’est d’abord expliqué sur « un manquement » au niveau des convocations de presse, le jeudi 10 août, à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam. Ce jour-là, il rentrait de ses vacances à Rodrigues. Peu après sa descente d’avion, Pravind Jugnauth s’était entretenu uniquement avec des journalistes de la MBC et de Top FM.

Invité à commenter les allégations formulées contre lui par Peroomal Veeren, selon lesquelles il aurait financé l’importation de drogue, le Premier ministre devait perdre patience : « Monn deza repon. Enn trafikan ladrog pli gran mafia ladrog fer alegasion kont mwa, mo pass mo letan reponn ? »

À une question de Radio Plus lui demandant s’il avait donné des instructions pour ouvrir une enquête sur les allégations de Peroomal Veeren, Pravind Jugnauth a lancé : « Ninport ki (...) vinn fer deklarasion mo bizin al fer lanket ? »

Appelé par le journaliste à réagir sur les propos de Peroomal Veeren selon lesquels il aurait financé la campagne du MSM aux dernières législatives (pour un montant variant entre Rs 25 et Rs 30 millions) Pravind Jugnauth a indiqué : « Totalman fos. Tou seki linn dir se enn tisi de mansonz. Monn deza reponn. Aster si ou… Ek monn dir mo pou gete ! Mo pe dir lapopilasyon gete dan ki kan saken pou mett zot. Ek mo trouv ou pe met ou dan kan Peroomal ! », a-t-il déclaré à l’adresse du journaliste.

« Mo pe dir ou pran ou responsabilite », a lancé le Premier ministre avant de s’engouffrer dans sa voiture.

Un logement pour les étudiants rodriguais

« Il faut que la majorité réussisse. » Lors de la cérémonie inaugurale de la Rodrigues Student House, à Vacoas, le Premier ministre a soutenu que l’éducation ne devrait pas être centrée sur les élites. Il s’est dit fier des mesures prises par son gouvernement concernant les subventions aux frais d’examen du School Certificate et du Higher School Certificate. Il a ajouté vouloir mettre de l’ordre dans la pratique des leçons particulières.

Rose Marie Franchette Gaspard Pierre Louis, commissaire pour le Développement de l’enfant, a expliqué la vocation de la Rodrigues Student House. Le bâtiment, qui a coûté Rs 50 millions, est destiné à accueillir 45 étudiants rodriguais. Le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, et le chef commissaire de Rodrigues, Serge Clair, assistaient également à la cérémonie.

Un peu plus tôt, Pravind Jugnauth avait pris la parole au Mahatma Gandhi Institute, à Moka, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la Jeunesse. Prenant la parole il devait lancer à l’assistance : « Zot tou kone kombat nou pe amene kont fleo ladroge. Mo pou fer tou seki mo kapav pou protez zot kont ladrog ».