Live News

Zones interdites d'accès aux personnes non-autorisées : une décision mal inspirée, selon Kugan Parapen

« Se enn desizion peut-être mal inspirée parski an se moman otorite pe fer enn gro travay me ousi  bann volonter ousi pe kontribue grandeman».

C’est la réaction de Kugan Parapen de Rezistans ek Alternativ (ReA) sur les ondes de Radio Plus, après la décision du gouvernement de décréter d’autres zones « restricted area » dimanche suite au déversement de carburant du Wakashio dans les lagons.  

Selon Kugan Parapen, cette décision envoie un mauvais signal à la population surtout aux volontaires qui prêtent main-forte à l’opération de nettoyage.

Ce membre du parti de gauche affirme qu’en dépit de cette interdiction, durant les dernières 48 heures, il y a eu une « mobilisation massive ».

Les «  restricted zones » sont : Le Chaland, Pointe-d’Esny, Pointe Vacoas, Pointe Jérôme, Blue Bay Marine Park, Pointe-Brocus, Falaise Rouge jusqu’au Mahebourg Waterfront et la plage publique de Rivière-des-Créoles.

En cas d’infraction, les contrevenants s'exposent à une amende ne dépassant pas Rs 100 000 et une peine de prison maximale de deux ans.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !