Actualités

Zones humides : la question des propriétés privées revient sur le tapis

Comment protéger les zones humides tout en évitant de violer la Constitution. Le droit à la propriété privée est une garantie constitutionnelle. Nombreux sont des propriétaires de marécages ou de lacs ont mis en avant cet argument pour que le gouvernement ne les sanctionne pas.

À ce jour, un propriétaire de terrain peut, en toute quiétude, combler une zone humide se trouvant sur sa propriété. Les agents de l’État ne peuvent pas pénétrer les propriétés privées d’un individu pour y faire une inspection ou même empêcher un comblement. C’est pour cette raison que  le pays a perdu la majeure partie de ses marées côtières lors des développements fonciers. Pourtant, le ministère de l’Agro-industrie travaille sur le Wetlands Bill depuis 2015. Mahen Seeruttun vient, aujourd’hui, affirmer que la solution est proche.

Le ministre soutient : « Il faut éviter de violer la Constitution ». Pour cela, le ministère a fait appel aux experts de l’United Nation Development Programme (UNDP), plus précisément, ceux de la Global Environment Facility (GEF). Les experts ont mené des études sur le terrain pour recenser le nombre de zones humides et leurs types. Ils étudient, aussi, la Constitution et cherchent une solution concernant les marécages privés. Le ministre a ajouté qu’une ébauche sera bientôt présentée.

À savoir que Maurice compte plus de 140 zones humides couvrant environ 1 800 hectares. Les types de zones humides à Maurice sont : les plaines d’inondation, les estuaires, les mangroves, les marécages côtiers, les lacs, les bassins et les réservoirs. Les sites Ramsar couvrent 401 hectares. Les trois sites d’importance internationale se trouvent à : Ruisseau Terre-Rouge qui est d’une superficie de 26,4 hectares, Pointe-d’Esny de 22 hectares et le plus grand à Blue Bay qui s’étend sur 353 hectares.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective