Magazine

«Zones de conflits» : l’art comme outil d’expression

Zones de conflits

Jusqu’au 3 mai, le public est invité à découvrir une exposition intitulée « Zones de conflits » à l’Institut Français de Maurice. Chaque deux ans, pour un temps de création et d’exposition, l’atelier de création pARTage réunit des artistes contemporains venant de divers horizons. Une exploration collective est au cœur des passions humaines.

Vingt-cinq artistes internationaux issus de quatre coins du monde et quinze artistes locaux se sont retrouvés cette année pendant deux semaines pour un atelier d’échange organisé par pARTage. Cet atelier est organisé depuis 2003 afin de promouvoir l’échange et le partage artistique entre artistes de différents pays.

Parmi les artistes internationaux qui ont fait le déplacement : Sue Kneebone de l’Australie, Cebo Lunga Mvubu, Nontobeko Sylvia Peyi, Saneliswa Maxengana, Nkosazana Veronica Betani de l’Afrique du Sud, Heleliis Hõim de l’Estonie, Rodney Dickson des États-Unis, Nidhi Agarwal Sureka de l’Inde, Hasawa Warren Aum Skipyta de La Réunion, Vanii Suki de Madagascar, Ike Francis Kingdread du Nigeria, Ayesha Akbar du Cachemire au Pakistan, Sarojini Lewis des Pays-Bas, Magda Fabianczyk de la Pologne, Andrea Brandao du Portugal, Danny Sapha, Robert Alexis, Steve François Marie des Seychelles et Haji Chilonga de la Tanzanie.

Les artistes mauriciens sont aussi à l’honneur, dont Rishi Seeruttun, Ibtisam Tegaully, Jennifer law, Julien Ratinon, Kaviraj Poonyth, Laetitia Lorre, Meekshuma Nayeck, Pamela Sunnee, Runveer Rawoo, Savita Tupsee, Nirmal Hurry, Nirmala Luckeenarain, Nalini Gopaul, Veemanda Curpen, Gérard Foy, Sultana Haukim et Krishna Luchoomun. « Nous vivons une situation de crise et d’intenses conflits entre pays, peuples, environnement et parfois entre nous-mêmes. Thème que les artistes ont été invités à travailler. Certains ont apporté des solutions pour résoudre ces conflits à travers le dialogue, l’amour et la compréhension », souligne Krishna Luchoomun. Notons que ce projet de création expérimental rassemble des artistes impliqués dans les champs de la sculpture, de la peinture, du dessin, de l’installation, de la performance, de la vidéo et de la photographie. « De manière créative, ils pourront y répondre à travers des œuvres qui inspireront plus d’amour, de dialogue et de compréhension », explique Krishna Luchoomun.

Atelier de gravure pour les enfants

À l’occasion des vacances scolaires, un atelier de gravure s’adressant aux enfants âgés entre 7 et 12 ans est organisé ce samedi 27 avril à l’Institut Français de Maurice à Rose-Hill. Cet atelier se tiendra de 9 heures à midi et sera animé par les artistes mauriciens Ibtisam Tegaully et Savita Tupsee. Infos et réservations sur le 5 751 90 45.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor