Live News

Zone maritime : un bateau sri-lankais met Maurice en état d’alerte 

Le bateau de pêche a été repéré au sud de Saint-Brandon

Repérée mardi matin, la présence au sud de Saint-Brandon d’un bateau de pêche sri-lankais, l’Imula, a mis les autorités mauriciennes en état d’alerte. Non seulement ce navire n’est pas autorisé à pêcher dans les eaux de Maurice, mais son équipage est composé de 46 personnes dont 6 enfants et 2 femmes. Dès mardi, le Dornier de la National Coast Guard (NCG) a survolé la zone et a tenté d’entrer en contact avec les membres de l’équipage, mais ces derniers n’ont pas répondu aux appels. 

Ce n’est que mercredi, quand un bateau des garde-côtes est arrivé sur place, que la composition des passagers a été connue. La NCG a aussi appris que l’Imula se dirigeait vers La Réunion pour « trouver refuge ». L’équipage a expliqué qu’il n’était pas en mesure de communiquer par radio car son équipement est défectueux. 

Selon nos informations, la NCG envisageait de dépêcher une équipe du Central Criminal Investigation Department pour consulter le livre de bord afin de connaître le trajet du bateau avant son entrée dans la zone maritime mauricienne. La situation est également suivie de près par le Bureau du Premier ministre, « Le bateau contient-il de la drogue ou des armes ? S’agit-il d’un trafic d’êtres humains étant donné la présence de femmes et d’enfants ? » se demandait-on en attendant d’en apprendre davantage.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !