Interview

Zoheb Hassan : «Je ne pardonnerai jamais à Nazia de ne pas m’avoir dit que son médecin lui avait indiqué qu’elle ne survivrait pas»

Zoheb Hassan pourrait venir chanter à Maurice. Zoheb Hassan pourrait venir chanter à Maurice.

Zoheb Hassan est le frère de Nazia Hassan, la superstar de la musique disco disparue le 13 août 2000. Il chantait avec sa sœur et après sa mort, il n’a plus été le même. Il revient sur la relation spéciale qu’il partageait avec sa sœur. Entretien exclusif réalisé le jour du 18e anniversaire du décès de Nazia Hassan.

Il semble que vous n’avez pas pardonné à Nazia d’être partie si soudainement. Cela démontre combien vous étiez proche de votre sœur…
Dans un sens, vous avez raison. Je ne pardonnerai jamais à Nazia de ne pas m’avoir dit que son médecin lui avait indiqué qu’elle ne survivrait pas, que c’était une question de jours. En Angleterre, les médecins sont tenus par la loi de ne pas divulguer des informations sur l’état de santé de leur patient (e) à ses proches sauf s’ils ont sa permission.

Le souvenir de sa soeur reste vivace en Zoheb.
Le souvenir de sa soeur reste vivace en Zoheb.

J’aurais tant aimé l’avoir su, afin de faire plus pour elle. J’aurai pu mieux la soutenir, être plus à ses côtés durant les derniers instants de sa vie. Nazia était une brave fille et elle ne voulait déranger personne, encore moins sa famille. En fait, elle ne cessait pas de nous dire que les docteurs lui avaient dit qu’elle allait se remettre très vite…

Comment votre sœur et vous avez-vous rencontré le producteur et compositeur Biddu ?
Nous étions jeunes et Feroz Khan (acteur, producteur et réalisateur indien) rencontra nos parents par l’intermédiaire de Zeenat Aman et Vinod Khanna (acteurs). Quand Zeenat nous entendit chanter, elle sembla si impressionnée qu’elle demanda à Feroz Khan de nous écouter à son tour. Elle se dit que Nazia serait parfaite pour chanter pour le film Qurbani. Quand Feroz Khan entendit Nazia chanter, il fut complètement sous le charme. Le jour suivant, il demanda à nos parents si Nazia pouvait chanter pour son film. Il leur dit aussi que ce serait une collaboration avec un producteur indo-britannique du nom de Biddu. Le reste fait partie de l’histoire.

Nazia et Zoheb Hassan durant une tournée en 1984 en compagnie d’Amitabh Bachchan.
Nazia et Zoheb Hassan durant une tournée en 1984 en compagnie d’Amitabh Bachchan.

Il n’a pas produit le dernier album de votre sœur et vous. Était-ce un choix personnel ?
À cette époque, Biddu avait plus ou moins pris sa retraite de l’industrie de la musique. C’est moi qui écrivais et produisais toutes nos chansons. Ainsi, Nazia était convaincue que je pouvais faire justice à l’album.

Vous restez toujours en contact avec lui ?
Bien sûr. C’est un ami très proche.

Après le décès de votre sœur, vous avez arrêté tout bonnement de chanter. Est-ce très dur de continuer tout seul ?
Oui. Je n’avais plus le courage de poursuivre seul l’aventure musicale. Et puis, j’ai commencé à faire d’autres choses. J’ai monté ma propre boîte de médias appelée B & H International qui est rapidement devenu une des boîtes médiatiques les plus en vue, du moins pour un certain moment. Nous avons construit des installations d’enregistrement de pointe. Nous avons représenté plus de quinze professionnels du son au Pakistan, nous avons organisé plus de 300 événements à grande échelle tels que la Media & Entertainment Expo, le festival Sindh, les jeux SAF. Par la suite, on m’a proposé le poste de conseiller au gouverneur de Sindh, avec un statut équivalent à celui d’un ministre.

Que faites-vous actuellement ? Y a-t-il une chance d’écouter une nouvelle chanson venant de vous ?
Ces jours-ci, je suis rentré en Angleterre et je dirige une compagnie de portfolio. En fait, je fais plusieurs choses de temps à autre. Par exemple, j’ai fait un truc pour le Coke Studio, j’ai chanté pour le film Ho Maan Jahaan en duo avec Mahira Khan. J’ai récemment signé un contrat avec Pepsi Pakistan pour être son ambassadeur. J’ai aussi sorti un album sous EMI Records intitulé Signature. On peut voir tout cela sur la « Zoheb Hassan Official Page » sur Facebook.

Je m’apprête aussi à chanter live de nouveau. Il y a une possibilité que je vienne donner un concert dans votre pays !

Un film est en préparation sur la vie de Nazia et Zoheb Hassan.
Un film est en préparation sur la vie de Nazia et Zoheb Hassan.

Êtes-vous né au Pakistan ou en Angleterre ? Vous rendez-vous souvent au Pakistan ?
Je suis né au Pakistan, mais j’ai passé presque toute ma vie en Angleterre. L’Angleterre est mon pays, mon business y est installé et beaucoup de mes amis y vivent. Cependant, je me rends souvent au Pakistan. J’ai des amis là-bas aussi.

En Inde, votre sœur et vous êtes toujours populaires. On joue encore les chansons de Star…
Je me rends aussi de temps en temps en Inde, même si je ne l’ai pas fait tout récemment. L’Inde a toujours accueilli Nazia et moi. Je garde d’excellents souvenirs de ce pays.

Il n’y a pas longtemps, il y a eu une nouvelle selon laquelle un long métrage racontant la vie de Nazia et Zoheb Hassan était en préparation. Est-ce vrai ?
Oui, cette nouvelle est vraie. Ce sera un film produit par Bollywood. Le scénario est déjà prêt et je suis très emballé par le projet.