Actualités

Youth Employment Programme : 6 cas référés à la police

casernes

Huit cas relatifs au Youth Employment Programme (YEP) ont été référés à l’Independent Commission Against Corruption (Icac) de 2015 à 2018.  La police a été alertée dans six de ces huit affaires.

C’est ce qu’a révélé le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, lors de la séance d’examen en comité du Budget.

Le ministre du Travail a fait savoir que de ces huit cas, six ont été référés à la police pour des enquêtes plus approfondies. Le dernier directeur à avoir été inquiété par la Commission anticorruption est Harris Bheemul. Il est reprohé au directeur de Train to Gain Ltd d’avoir frauduleusement empoché la somme de Rs 556 384 par le biais de sa compagnie grâce au YEP auprès du Human Ressource Development Council (HRDC).

Le YEP a, pour rappel, été introduit par Xavier-Luc Duval en 2013, au temps où il occupait le poste de ministre des Finances. Le but de ce programme étant de faciliter l’accès des jeunes à l’emploi. Le ministre du Travail a également déclaré que plus de 22 000 jeunes qui ont été formés sous le YEP ont eu droit à des stages en entreprise.

Un salaire mensuel de Rs 110 000. C’est ce que touche Wooopendre Gungah, président du National Remuneration Board (NRB). C’est ce qui a été dévoilé par le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, à une question du député du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), Patrice Armance, lors de la séance d’examen en comité du Budget.

Contrat informatique : Eddy Boissézon dit vouloir éviter un Betamax bis

« Nous voulons éviter ce qui s’est passé avec Betamax ». C’est ce qu’a répondu le ministre de la Fonction publique, Eddy Boissézon, sur le fonctionnement de la compagnie informatique Oracle, chargée depuis 2013 de procéder à la réhabilitation de l’ICT Infrastructure du ministère. Eddy Boissézon a fait savoir que le ministère a, en plusieurs occasions, tenté de prendre des sanctions mais en vain, cela en raison de la nature du contrat.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !