Législatives 2019

Yousoof Elahee, comédien et humoriste : «Jugnauth et Ramgoolam devraient me prendre en exemple…» 

Yousoof Elahee

Mon plus grand amour

« Les voyages. Je voyage depuis l’âge de douze ans et je ne cesse de découvrir d'autres cieux. Ils me permettent de me ressourcer, de découvrir d’autres cultures, de rencontrer des gens magnifiques. Je tiens absolument à connaître la face cachée de la lune. C'est mon père qui m'a instillé ce penchant pour les voyages.  Et pour reprendre mon ami Thierry Françoise, « le voyage forme la jeunesse, pétios ». 

Mes faiblesses

« Quand on me trahit en face ou dans mon dos, je suis déçu mais je garde toujours le sourire. La paresse… je disais quoi ? »

Mes forces

« Ma foi en Dieu, ma bonne humeur, ma zénitude et ma détermination. Je suis un fonceur, un aventurier. Je crois toujours en ce que je fais avec le soutien de ceux qui m'entourent. Pour moi, le travail d'équipe est primordial et c'est ce qui fait le succès de tout projet. »

Mes passions

« Le théâtre depuis 25 ans avec l'agence Immedia, Komiko, le Moustouf Comedy Club et la Master class avec Pascal Légitimus. Je suis fan de badminton. Avec des amis du collège, j’avais créé le New Generation Badminton Club. J’aime la lecture surtout les romans policiers, et les bons petits plats. J’adore manger et si vous m’invitez à votre table, je ne dis pas non… »

Qui suis-je ?

« Yousoof Elahee, 18 ans… et 25 ans d'expérience, technicien, comédien, humoriste, marié et père de deux enfants. Né à Plaine-Verte, je suis un pur produit du Collège Islamic de Port-Louis après avoir fréquenté l'école du gouvernement Eastern Suburb. »

Mes accomplissements

« D'avoir fait l'Umrah et l’appel à la prière dans une mosquée en Terre Sainte, C’est fabuleux. J’ai aussi réussi à rendre mon père fier avant qu'il ne nous quitte. En décrochant ma Licence en Technologie en Genie Logicielle de l'Université de Limoges, mon BSc Software Engineering Université des Mascareignes et les titres du Meilleur Acteur au Festival d'art dramatique, Meilleur comédien au Festival du film de la Mauritius Film Development Corporation. C’est une grande fierté d'avoir joué au théâtre la Gaité Montparnasse à Paris. »

Je vous dévoile tout

Plutôt…

Jugnauth ou Ramgoolam ? 

« C'est Jugnauth et Ramgoolam qui devraient me prendre en exemple car je hais ceux qui pratiquent le népotisme et le favoritisme. J’aimerais faire de la politique pour apporter un nouveau souffle et préserver notre démocratie. »

Poisson salé ou mine frit ? 

« Poisson salé parce que j'aime bien la mer. Met enn bon kari pwason devant mwa, difisil mo dir non… Je rêve de vivre sur un bateau et faire le tour du monde les cheveux dans le vent. »

Costard-cravate ou short et basket ? 

« Les deux dépendant de la situation mais il faut être à l'aise où que l'on soit. »

Casanier ou fêtard ? 

« Quelqu'un m'a dit un jour "to kontan zigile". J'ai  répondu que plus on est nombreux, plus on est fou. Il faut toujours vivre l'instant présent. On peut être heureux même seul. Il faut juste rester positif. » 

Bollywood ou Hollywood? 

« Hollywood. Dans ma famille, on n’a jamais eu un penchant pour Bollywood, je ne sais pas pourquoi. Cependant, j’aime bien les chansons bollywoodiennes et surtout celles de mon enfance. »  

Pavarotti ou Bob Marley? 

« Bob Marley car je déteste l'injustice. Je n’oublierai jamais que je me suis fait tabasser en protégeant les biens d'autrui… »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !