Actualités

Yogida Sawmynaden : «Le Safe City Project ne surveillera que les voleurs»

camera Il s’agit surtout d’un projet pour sécuriser le pays.

« Je tiens à rassurer la population: le Safe City Project ne surveillera que les voleurs, ce sont eux qui doivent craindre (ce système). Nous pourrons les suivre à la trace ». C’est l’assurance donnée par le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation. Yogida Sawmynaden s’exprimait le lundi 15 avril 2019 à Hennessy Park Hotel à Ébène dans le cadre d’un séminaire organisé par le bureau mauricien de la firme chinoise Huawei, le fournisseur du système de vidéosurveillance du Safe City Project.

« Il s’agit surtout d’un projet pour sécuriser le pays. Maurice est un petit pays. Il est important de s’y sentir en sécurité, surtout pour les touristes. Il y a eu des attaques sur des touristes et des personnes âgées, c’est pourquoi nous disons aux criminels: ‘‘Attention vous êtes surveillés’’ », ajoute-il. Différents pays, notamment les États-Unis, rechignent à faire confiance à Huawei pour la fourniture des systèmes de vidéosurveillance, arguant que la compagnie pourrait livrer des informations confidentielles au gouvernement chinois. Mais Yogida Sawmynaden estime que Huawei est incontournable dans le secteur. « Huawei est le leader du secteur. Tant qu’il n’y a pas de preuves concrètes (d’espionnage), Maurice ne peut rester en retrait alors que le monde entier bénéficie (de l’expertise de Huawei) », lance le ministre.

Ashish Ramsurrun, vice-président de Huawei Technologies Co Ltd, le bureau mauricien de Huawei, se veut également rassurant.

« Récemment en Europe, nous avons ouvert le transparency centre. Nous sommes les seuls au monde à le faire. Vous pouvez venir dans ce centre et vérifier s’il y a des failles dans le système. Vous avez accès à tous nos codes sources, ce qui est très rare. Nous n’avons pas de projets aussi complexes ici dans la région », confie Ashish Ramsurrun.