Actualités

Yogida Sawmynaden : «Il faut instaurer des paramètres pour bloquer les cyberattaques»

Cyber Resilience Les orateurs du séminaire « Cyber Resilience for Development (Cyber 4D) Project » avec Vishnu Lutchmeenaraidoo et Yogida Sawmynaden.

Maintenant que de plus en plus de personnes sont connectées à Internet, les cybercrimes représentent une menace plus importante que jamais. Yogida Sawmynaden, ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, précise que les technologies émergentes peuvent faire de gros dégâts.

« Le monde numérique devient de plus en plus vulnérable. Les attaques malveillantes sont fréquentes et elles sont fatales pour la plupart. De nos jours, les cybercriminels peuvent se trouver dans un petit coin du monde, mais leurs attaques visent dix pays en même temps. Notre sécurité nationale est ainsi en jeu. C’est pour cela qu’il faut se protéger de la  cybercriminalité », a lancé Yogida Sawmynaden.

« À Maurice, on entre dans l’ère numérique. Il est donc primordial d’instaurer des paramètres pour bloquer les cyberattaques. La loi doit être renforcée pour punir les cybercriminels », a ajouté le ministre.

Vishnu Lutchmeenaraidoo, ministre des Affaires étrangères, a, pour sa part, indiqué que dans les 15 années à venir, les pays africains feront des investissements colossaux dans le secteur informatique. « On ne peut donc se permettre de rester en arrière. C’est pour cela que tout récemment le Premier ministre a signé un accord avec L’Estonie pour renforcer notre système de cybersécurité. D’ailleurs, l’International Telecommuni-cation Union a reconnu Maurice comme étant une plateforme d’excellence. On travaille sur une stratégie numérique qui sera présentée au Conseil des ministres dans un proche avenir », précise Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Yogida Sawmynaden et Vishnu Lutchmeenaraidoo s’exprimaient à l’occasion du séminaire Cyber Resilience for Development (Cyber 4D) Project qui s’est tenu à l’hôtel Voilà Bagatelle à Moka le jeudi 6 décembre. L’événement, axé sur le thème de la cybersécurité, était organisé par le ministère de la Technologie, de la Communication et de l'Innovation en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et l’Union européenne.