Live News

Yassin Meetoo retrace son parcours : la police face à l’hostilité d’un groupe d’individus à Vallée-Pitot

Le suspect escorté sous forte présence policière.

Forte mobilisation policière, lundi, à Vallée-Pitot. Yassin Meetoo, un des suspects arrêtés dans l’enquête sur l’assassinat de Manan Fakhoo par la Major Crimes Investigation Team (MCIT), survenu le mercredi 20 janvier 2021, a indiqué le parcours qu’il a emprunté le jour de l’attentat sanglant.
Yassin Meetoo soutient toujours n’avoir aucun lien avec les coups de feu tirés à l’angle des rues Swami Dayanand et Martingale, à Beau-Bassin.

Manan Fakhoo y avait trouvé la mort. Une opération qui s’est déroulée sous fortes tensions, les policiers ayant dû faire face à l’hostilité de certains habitants.

C’est tôt lundi matin que cet exercice a débuté. Pour cela, les limiers de la MCIT ont dû avoir recours à une forte mobilisation des effectifs de police pour ce déplacement.  Des commandos du Groupement d’Intervention de la Police Mauricienne et des éléments de la Special Supporting Unit (SSU) ont quitté les Casernes centrales à bord d’une dizaine de véhicules pour se rendre, d’abord, à Vallée-Pitot au domicile du suspect.

Une fois dans la ruelle où habite Yassin Meetoo, des habitants, hommes et femmes, se tenaient sur une terrasse, lançant des propos injurieux. La scène était retransmise en direct sur un Live Facebook. Les policiers, armés, boucliers en main, se tenaient prêts à toute éventualité. « Zot fer dominer ar inosan», pouvait-on entendre. Ils exprimaient leur mécontentement contre la façon d’agir de la police. La route a dû être fermée pour le bon déroulement de cette reconstitution des faits. 

Yassin Meetoo, portant un casque de protection et un gilet pare-balles, sous forte escorte policière, est sorti du véhicule pour indiquer où il se trouvait le 20 janvier dernier. 

Une fois cette partie achevée, quelques minutes plus tard, le suspect est remonté dans le véhicule pour se diriger vers Beau-Bassin. Yassin Meetoo a réaffirmé qu’il s’était rendu dans cette région pour livrer du bois. Il a indiqué le lieu où il s’est rendu.

Après l’exercice, le suspect a été reconduit en cellule policière. À ce stade de l’enquête, huit suspects ont été épinglés par les enquêteurs. Mais pas d’aveux concrets de leur part. Les enquêteurs attendent les résultats des examens des véhicules et motocyclettes saisis de même que le décryptage des données des cellulaires des suspects afin de confirmer leurs soupçons dans cet assassinat.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !