Faits Divers

Yannick victime d’un délit de fuite mortel - Le chauffeur : «J’étais paniqué et effrayé»

Yannick Stéphane Dumazel. Yannick Stéphane Dumazel.

«  Mo kamion finn gagn enn debalansman e mo pa kone kouma finn tape. J’étais paniqué et effrayé. C’est la raison pour laquelle j’ai pris la fuite. » Telles ont été les explications données à la police par Nicolas Julien, 35 ans, pour expliquer sa fuite après l’accident de la route survenu dimanche à Bambous. Il était au volant d’un camion lorsqu’il a mortellement renversé Yannick Stéphane Dumazel (24 ans) un habitant de Camp-Levieux qui, lui, roulait à moto.

La victime a été traînée sur plus de dix mètres et elle s’est retrouvée coincée entre les roues du camion. Tout de suite après l’accident, Nicolas Julien, et l’aide-chauffeur, ont pris la poudre d’escampette, abandonnant le camion sur les lieux. Ce sont les sapeurs-pompiers qui ont dû intervenir pour dégager le corps du jeune homme.

L’autopsie pratiquée lundi par le chef du département médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué le décès à des multiples blessures.

Nicolas Julien s’est présenté au poste de police de Bambous en compagnie de Me Bala Mukan.

Après son interrogatoire, il a été placé en détention. Il comparaîtra devant le tribunal de Bambous ce mardi pour son inculpation.

L’enquête policière se poursuit sous la supervision du chef inspecteur Jaunky.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective