Bollywood

Yamla Pagla Deewana Phir Se : le dernier film de cette franchise ?

Yamla Pagla Deewana Phir Se sera selon toute probabilité le dernier film de cette franchise. Le film a très mal démarré avec seulement Rs 63,2 millions pour le premier week-end. Le film est un désastre vu ses coûts de production.

Yamla Pagla Deewana Phir Se est l’histoire du combat d’un homme qui se bat contre une compagnie pharmaceutique corrompue. Puran (Sunny Deol) est un expert en Ayurveda qui gère une clinique à Amritsar. Il utilise les connaissances médicinales anciennes qui lui ont été léguées par ses ancêtres.

Marfatia (Mohan Kapur), propriétaire de Marfatia Pharma, tente Kala (Bobby Deol), le frère cadet de Puran. Kala est un vaurien mais Marfatia lui offre Rs 10 millions pour qu’il convainque Puran pour lui remettre le ‘vajrakawacha’ qui peut guérir plusieurs maladies.

Puran refuse et agresse physiquement Marfatia. Marfatia décide de venger l’humiliation subie.

Pendant la même Chikoo (Kriti Kharbanda), un médecin de Surat, débarque à Amritsar pour étudier l’Ayurveda avec Puran. Kala tombe amoureux d’elle. De l’autre côté, Marfatia traîne Puran en cour pour violation des droits intellectuels. Il allègue que la patente pour le ‘vajrakawacha’ lui appartient et que Puran ne pourra plus l’utiliser dorénavant.

Puran réalise que Marfatia a volé sa formule. L’arrivée de Jaywant Parmar (Dharmendra), l’hôte payant de Puran qui a habité chez lui pendant ds années avec un loyer de Rs 115 mensuellement, apporte un soutien à Puran. Même s’ils ne sont pas très amicaux, Parmar lui accorde son aide, car il est un excellent avocat.

Yamla Pagla Deewana Phir Se souffre de plusieurs points noirs. L’histoire de Dheeraj Rattan est démodée. La mise en scène de Navaniat Singh n’apporte rien de concret au film. Sunny Deol brille en dépit de tous les défauts dans le film. Bobby Deol est passable. Dharmendra fait une entrée tardive. À son âge, il demeure une merveille. Bref, le film est cependant décevant.