Actualités

Xavier-Luc Duval à l’opposition : «Ne vous laissez pas amadouer par le gouvernement»

Xavier-Luc Duval

« Nous entrons dans une logique électorale et le Parlement va refléter cette logique. Le gouvernement viendra d’un côté avec des projets de lois prioritaires et l’opposition devra être vigilante. » C’est ce que nous a déclaré le lundi 15 octobre le leader de l’opposition Xavier-Luc Duval, à la veille de la rentrée parlementaire. Il lance aussi un appel aux parlementaires de l’opposition pour qu’ils ne se laissent pas amadouer. « Il faut éviter de tomber dans le piège des yeux doux, car nous sommes payés jusqu’à la fin de notre mandat pour dénoncer les abus et les cas de corruption », dit-il.

Xavier-Luc Duval soutient aussi que cette rentrée parlementaire ne s’annonce pas dans les meilleures conditions, en raison de la nomination de Joe Lesjongard au poste de Deputy Speaker. « C’est quelqu’un de très controversé. Il traîne des casseroles et c’est un transfuge récidiviste », dit-il.

Le président du Mouvement militant mauricien (MMM), Rajesh Bhagwan, abonde dans le même sens. « On a nommé un transfuge girouette au poste de Deputy Speaker », clame-t-il. Le député de la circonscription no 20 (Beau-Bassin/Petite-RIvière) soutient que cette nomination ne va en aucun cas décourager le MMM, qui, ajoute-t-il, a fait éclater plusieurs affaires au grand jour.

Le chef de file du Parti travailliste à l’Assemblée nationale, Shakeel Mohamed, déplore, lui, « le manque de maturité politique des dirigeants ». Selon lui, si Maurice était suffisamment mature, le poste de Deputy Speaker serait revenu à un membre de l’opposition.