Magazine

World of Seashells, à Bel Ombre : à la découverte du plus grand musée du coquillage d’Afrique  

C’est le plus grand musée du coquillage en Afrique. Depuis décembre, World of Seashells, sis place Moulin, à Bel-Ombre, vous ouvre ses portes. Vous y découvrirez près de 8 000 coquillages de plus de 1 500 espèces. Visite...

Le monde sous-marin tel que vous ne l’avez jamais vu ! Découvrir sous un même toit des merveilles de toutes sortes telles que, au hasard, des conques, des volutes ou des lambis, dans une collection exceptionnelle, vous fait voyager aux quatre coins du globe.

Les Mimachlamys Crassicostata, une espèce issue des Philippines
Les Mimachlamys Crassicostata, une espèce issue des Philippines

« Notre île regorge de coquillages, mais très peu de Mauriciens connaissent véritablement leur histoire », soulève Chitra Boodhoo, responsable du musée. À travers cette collection rachetée par la compagnie Rogers à Éric Le Court de Billot, un conchyophile passionné, le but est de pousser à la découverte du peuple des mollusques sous-marins.

« Nous voulons, à travers ce musée, développer la région de Bel-Ombre et encourager la visite de plusieurs sites touristiques, mais aussi attirer des Mauriciens afin qu’ils puissent connaître l’histoire du coquillage », souligne Chitra Boodhoo.

Quand vous poussez les portes du musée World of Seashells, vous plongez immédiatement dans l’univers du capitaine Némo. Le parcours de visite se déploie en zones thématiques, où l’on parle de légendes anciennes, de biologie, de mathématiques et d’écologie. Ici, vous découvrirez à partir d’animations en 3D ce que cache le théorème de la coquille à travers ses formes et ses courbes en spirales parfaites.

Les cauris, coquillages qui servaient de monnaie d’échange
Les cauris, coquillages qui servaient de monnaie d’échange

Là, un mini-laboratoire vous propose des activités ludiques permettant, par exemple, de jouer avec la spirale algorithmique pour créer votre propre coquillage, d’écouter la mer dans une conque ou encore d’observer une coquille à travers un microscope. Une expérience à vivre en famille.

Masque du peuple Dan Mahou de la Côte d’Ivoire
Masque du peuple Dan Mahou de la Côte d’Ivoire

L’art sous une autre forme

Puis, direction la galerie du coquillage qui abrite près de 1 500 espèces en provenance du monde entier. Véritable galerie d’art où vous vous laissez transporter par les récits et les mythes d’Amérique, d’Asie ou d’Afrique avec, pour point commun, l’origine de la vie symboliquement reliée au coquillage. « Nous sommes comme transportés à travers un voyage dans l’espace-temps et à travers le monde entier durant un court moment », témoigne une jeune femme en dévorant des yeux ces spécimens rares.

Chaque coquillage renferme une histoire que vous découvrez racontée sur des écriteaux informatifs. On reste bouche bée lorsque l’on tombe nez à nez sur le Mimachlamys Crassicostata, une espèce des eaux philippines, coquillage aux multiples couleurs naturelles jaune, orange et rose. « Jolies les couleurs, on dirait des macarons », lance un visiteur qui contemple avec extase la vitrine de ces coquillages.

Les « cauris », très répandus en Afrique et à l’île Maurice, ne peuvent passer inaperçus. Vous apprendrez que ce coquillage était un objet symbolique de prestige et de richesse dans les échanges. Sur les côtes africaines, ils deviennent ainsi une monnaie d’échange, particulièrement à l’époque coloniale et dans le commerce des esclaves. Divers masques de peuples africains sont décorés d’une coiffe en cauris, tels celui des Dan Mahou en Côte d’Ivoire qui imite le chant des oiseaux la nuit.

La visite s’achève dans la boutique souvenirs où vous découvrirez de magnifiques objets d’art issus de fabricants locaux en vente. « Nous avons voulu proposer une boutique très différente de ce que l’on peut voir ailleurs. Ainsi on retrouve des objets rares, élégants, raffinés et uniques, proposés par des fournisseurs de l’île entière », nous dit Julie Jennifer, responsable de la boutique. Et en effet, vous admirerez, par exemple, les bijoux faits main avec des coquillages ou une riche sélection de perles et vous aurez même la possibilité de laisser libre court à votre imagination en créant votre propre bracelet personnalisé.

Info

World of Seashells est un concept novateur alliant présentation scientifique et approche pédagogique, éducative et divertissante pour toucher le grand public.

Ce projet, qui est une initiative d’Island Living, filiale du groupe Rogers, invite les touristes et les Mauriciens de tous âges à visiter ce musée dédié au coquillage. La galerie est ouverte de 9 à 17 heures du lundi au samedi et de 9 à 14 heures le dimanche et les jours fériés. Les tickets d’entrée sont à Rs 200 pour les adultes et Rs 100 pour les enfants de 5 à 12 ans. À l’occasion de l’ouverture de la galerie et jusqu’au 31 janvier 2020, une offre promotionnelle propose l’entrée pour 2 adultes et 2 enfants âgés entre 5 à 12 ans à Rs 320.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !