Techno

Women in Tech Africa : rencontre avec des femmes influentes dans le monde de la technologie

Sameera Chattun Koyratty, Zulaika Sunthbocus et Anoushka Thielamay. Sameera Chattun Koyratty, Zulaika Sunthbocus et Anoushka Thielamay.

La technologie avance à un rythme rapide, offrant de nouvelles perspectives sur le lieu de travail. Si les stéréotypes de la société peuvent faire penser que la gent féminine risque de rester à la traîne, les femmes que nous avons rencontrées lors de l’événement Women in Tech Africa prouvent le contraire.

« Les femmes sont aussi douées dans le domaine de l’informatique tout comme les hommes »

Women in Tech Africa est un événement qui met en avant les femmes actives dans le domaine de la technologie. Il se passe tout au long de l’année, mais pendant une semaine, l’objectif est de rassembler le maximum de femmes travaillant dans le domaine de la technologie simultanément dans différents endroits de la région, où elles peuvent partager leurs expériences.

« L’organisation est aussi présente pour aider les entrepreneures. Plusieurs thèmes sont abordés lors des cinq jours de l’événement, tels que : ‘Digital Africa Day’, l’utilisation des applications mobiles, la sécurité informatique, ainsi que la technologie pour la santé et pour l’agriculture. On accueille des femmes de différentes compagnies pour qu’elles présentent leurs projets de codage. On lance aussi une application pour les entrepreneurs et les agriculteurs », explique la directrice générale de Safe Sha Training Centre et organisatrice de l’événement.

Cette dernière ajoute que le prochain projet est le lancement de Women in Tech Africa à Rodrigues. « On travaille actuellement sur ce projet et j’espère que Rodrigues fera partie de l’événement lors de la prochaine édition. Les entrepreneures rodriguaises pourront, elles aussi, partager avec nous leurs expériences et connaître de nouveaux domaines. Le monde de la technologie est impressionnant, j’encourage toutes les filles qui sont passionnées par ce domaine à foncer. Il ne faut plus avoir peur », confie Sameera Chattun Koyratty.

Zulaika Sunthbocus est la directrice de la compagnie Spoon Consulting Ltd, qui propose des systèmes informatiques autour des progiciels comme Oracle et Java, entre autres. « J’ai fait des études en science informatique et je travaille dans le domaine de la technologie depuis plus de vingt ans maintenant. Je reste impressionnée par le monde de la technologie, car il continue d’évoluer tous les jours. On ne vieillit jamais en travaillant dans ce domaine, car il y a toujours des choses nouvelles à apprendre. J’encourage les filles à faire leur étude supérieure dans la technologie. Les femmes sont aussi douées dans le domaine de l’informatique tout comme les hommes. Si des hommes peuvent cuisiner et devenir de grands chefs au monde, nous les femmes sommes aussi capables d’exceller dans le domaine de la technologie », lance Zulaika Sunthbocus.

Anoushka Thielamay, Senior Manager Implementation pour le groupe Ceridian, nous raconte comment ses études en informatique ont boosté sa carrière. « J’ai eu mon premier boulot comme ‘trainee analyst programmer’ deux jours après mes derniers examens universitaires. Cela fait déjà 11 ans maintenant que je travaille dans ce domaine. Quand j’ai débuté, je me rappelle qu’il n’y avait que moi comme fille dans mon équipe. Je n’avais aucune expérience, mais cela ne m’a pas empêchée de grimper les échelons. J’ai travaillé avec une équipe qui m’a toujours encouragée et je n’ai jamais ressenti l’inégalité des genres. Les femmes doivent croire en elles », commente Anoushka Thielamay.

La jeune professionnelle estime que les femmes ont le même potentiel et des idées aussi bonnes que les hommes. Selon elle, elles peuvent apporter un changement dans la société en travaillant dans ce domaine. L’offre d’emploi est très forte dans le domaine de la technologie et Anoushka Thielamay indique donc que les jeunes femmes doivent considérer ce secteur quand elles entament leurs études supérieures.