Live News

Wakashio : «Une lenteur criminelle et une gestion catastrophique», dit Paul Bérenger

Comment en est-on arrivé à cette situation, s'insurge un Paul Bérenger « révolté ». Pour le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), le pays est victime d'une «lenteur criminelle et d'une gestion catastrophique» dans le dossier Wakashio. Alors que Maurice fait face à des moments très difficiles, il y a des « incohérences dans les explications des ministères », déplore le leader du MMM. 

Face à la presse, ce matin, vendredi 14 août, le leader des mauves ne dit pas comprendre pourquoi les dorniers, hélicos de la police ou encore les bateaux rapides du garde-côte national n’ont pas été utilisés pour surveiller le vraquier et l’interdire de s’approcher de nos côtes. 

Paul Bérenger soutient que notre système de surveillance en mer n’a pas été réactif car, dit-il, le Wakashio était déjà dans nos eaux territoriales deux jours avant de s'abîmer sur les récifs de Pointe-d’Esny.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !