Live News

Wakashio : «Nou in resi aret lemorazi. Nou in ferm la ple», affirme Ken Arian

La fuite de fioul qui s'échappait d'une brèche dans la coque du Wakashio a été stoppée selon Ken Arian

Il n’y a plus de déversement d’hydrocarbure de la cuve endommagée du Wakashio. Celle-ci a pu être vidée. C’est ce qu’a affirmé Ken Arian, conseiller au Prime Minister’s Office sur les ondes de Radio Plus. Il intervenait dans l’émission 
«Les Actualités commentées» ce dimanche 9 août. 

Plus 530 tonnes d’huile lourde ont été pompées du réservoir endommagé du navire, jusqu’ici, indique-t-il. Le fioul récupéré a été transféré dans les cuves toujours intactes du vraquier.

« 'L’oil spill leakage' a été stoppé. Nou in resi aret lemorazi. Nou in ferm la ple. Il n’y a aucun déversement d’huile à nouveau dans l’océan. Toutefois, les conditions climatiques se sont détériorées en ces lieux. Avec des vagues de l’ordre de quatre mètres, l’expédition de pompage continue, mais dans des circonstances difficiles », explique Ken Arian. 

Avec le vent et les houles qui déferlent sur les côtes dans le Sud de l’île, l’huile lourde, déversant du vraquier Wakashio depuis jeudi 6 août, a recouvert le rivage de la plage de Deux-Frères, Bois-des-Amourettes, Pointe-aux-Feuilles ainsi que d’autres plages avoisinantes. Des habitants de la région, avec l'aide des ONG et des autorités, sont en train d’essayer de limiter les dégâts, s'efforçant de nettoyer le lagon affecté par des dépôts de mazout. Ils ont fabriqué des barrières à base de paille de canne pour stopper la propagation de l’huile lourde.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !