Live News

Wakashio : les prélèvements préliminaires n’ont décelé aucune trace de drogue, selon les autorités

À ce jour, les prélèvements préliminaires n’ont décelé aucune trace de drogue sur le Wakashio, fait-on savoir du côté des autorités.

Des officiers du Scene Of Crime Office et du Forensic Science Laboratory ont effectué des prélèvements sur le navire, lors d’une descente, en compagnie des enquêteurs du Central CID. 

Des prélèvements préliminaires ont été menés surtout dans les cales du navire par les enquêteurs. 

La brigade anti-drogue a même initié une enquête discrète, après que des rumeurs ont fait surface selon lesquelles le navire transportait des produits illicites.

Lors de leur intérrogatoire, les membres de l’équipage du navire avait expliqué aux enquêteurs que le capitaine voulait s’approcher de la terre ferme, pour capter du réseau téléphonique. La raison mentionnée est que cela allait leur permettre de contacter leurs proches via Internet.

Depuis le 25 juillet, le contenu de la cargaison du vraquier Wakashio échoué à Pointe-d’Esny n’a cessé de susciter des interrogations. Plusieurs travailleurs sociaux et politiciens ont aussi commenté cette affaire.

La dernière personne en date est le Cardinal Maurice Piat qui a évoqué les rumeurs entourant la présence de drogue sur le vraquier. C'était lors de son homélie mardi au Caveau du Père-Laval à l’occasion du pèlerinage annuel.

Pour l’instant, un rapport du Forensic Science Laboratory est attendu sur les substances retrouvées sur les différentes parties du Wakashio.

Mais à ce jour, il n’y a aucun élément qui peut confirmer la présence de drogue et les circonstances dans lesquelles le navire s’est retrouvé sur les récifs restent floues.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !