Live News

Wakashio : de mystérieuses traces noirâtres, selon Forbes ; le ministère de l'Économie océanique affirme qu'il n'y a aucun déversement de l'épave

Le MV Wakashio avait fait naufrage à Pointe-d'Esny le 25 juillet 2020

L'épisode du Wakashio n'en finit pas. Ce jeudi, le journal en ligne Forbes à travers son collaborateur Nishan Degnarain, a publié un article au sujet d'une mystérieuse matière noire qui flotte dans le lagon du Sud. Il cite un Kite Surfer de la région qui a publié une vidéo de cette matière.

Selon le Kite Surfer, cette matière pourrait provenir de l'épave de l'avant du Wakashio, poussé par le courant car nul ne connaît l'emplacement exact du site où la partie avant a été sabordée, selon l'auteur de l'article. Nishan Degnarain revient sur la décoloration de l'eau du lagon de Blue-Bay le 5 septembre dernier. L'eau, selon son article, avait pris une couleur brunâtre.

Sollicité pour une réaction, le service de communication du ministère de l'Économie océanique affirme qu'il n'y a aucun déversement provenant de l'épave du Wakashio. La décoloration de l'eau provient d'algues, explique-t-on en ajoutant si « cela avait été de l'hydrocarbure, le sable aurait été teint ».

Le ministère explique que les autorités chargées de surveiller le lagon n'ont pas observé de matière qui flotte dans les lagons. Le service de communication affirme qu'il faut être prudent concernant les informations qui circulent à ce sujet. Des examens réguliers sont effectués par les scientifiques du ministère dans le lagon pour détecter d'éventuelles traces de polluants, explique le service de communication du ministère.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !