Live News

Wakashio : 1 800 mètres de barrages pour protéger le parc marin de Blue-Bay

Photo prise ce vendredi. Le bateau échoué à Pointe-d'Esny tient le pays en haleine depuis trois semaines

Le Cabinet, qui s'est réuni des des actions engagées à la suite de la marée noire provoqué par la fuite de fioul du bateau échoué, le  MV Wakashio. Ces actions, prises depuis le 6 août, sont les suivantes :

-Environ 3,9 kilomètres de barrages flottants ont été déployés au parc marin de Blue-Bay, à Pointe-d'Esny, au Mahébourg Waterfront et dans la zone lagunaire autour du MV Wakashio suivant la marée noire provoquée la fuite de fioul du bateau échoué Wakashio dans le sud-est de Maurice.

-Une dizaine de kilomètres de barrages artisanaux venant du secteur privé et des organisations de la société civile ont aussi été placés sur différents sites.

-Pour protéger le parc marin de Blue-Bay, environ 1 800 mètres de barrages ont été déployés à cet endroit ; un total de 3 240 tonnes de pétrole ont été pompées du navire et l'exercice de pompage était en cours ce vendredi pour les 110 tonnes restantes.

-La qualité des eaux côtières sur 15 sites est surveillée quotidiennement de Blue-Bay à Trou-d'Eau-Douce.

-Le nettoyage des sites touchés est en cours par la National Coast Guard, le Special Mobile Force, des officiers du ministère de l'Environnement et d'autres organisations publiques, ainsi que la participation du secteur privé et la la société civile.

-Quelque 728 tonnes d'huiles usagées contaminées ont été collectées,  dont  225 tonnes ont été envoyées au recyclage tandis que 503 tonnes ont été stockées temporairement dans l'installation de stockage provisoire des déchets dangereux de La Chaumière.

-Onze experts de France, six du Japon et cinq des agences des Nations unies, aux compétences diverses, sont déjà à Maurice. Les missions diplomatiques de l'Australie, de l'Inde, du Royaume-Uni et des États-Unis étaient en contact avec Maurice en ce qui concerne une éventuelle assistance en termes d'équipements et d'experts techniques.

Dans le cadre de la phase 2 de la lutte contre la marée noire, à savoir le nettoyage et la restauration, une équipe d'experts environnementaux de l'International Tanker Owner's Pollution Federation Limited et de Le Floch Depollution, le contractant international désigné par le Protection and Indemnity Club, l'assureur, étaient à Maurice.

L'aide d'autres experts étrangers a été sollicitée sur les lois environnementales, la réhabilitation de l'écosystème, la biorestauration de sites, la biologie marine, les mangroves, et le sauvetage des espèces afin de faire face efficacement aux conséquences du fioule déversé dans les lagons.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !