Live News

Vu de l'île sœur : les amendements à l’IBA Act et la crise sanitaire commentés par la chaîne Réunion la 1ère

La volonté du gouvernement mauricien d'apporter des amendements à l’Independent Broadcasting Authority et ce, en cette période de crise sanitaire, a été l’un des sujets traités dans le journal de 12h30 de la chaîne Réunion la 1ère, ce dimanche 28 novembre. 

Publicité

S'appuyant sur un reportage, la présentatrice, Gaëlle Malet, a, d’emblée, commenté la crise sanitaire qui prévaut à l’île Maurice en ces termes : « Le nombre de malades augmente, aussi bien que le nombre de morts. Résultat : la forte affluence des habitants dans les centres de vaccination depuis le début de la semaine. » 

Notre consœur a ajouté que, dans les hôpitaux, le personnel était « débordé », si bien que Maurice demandait de l’aide à la France, de même qu'au gouvernement indien. 

« Dans ce contexte, le Premier ministre mauricien a, lui, décidé, vendredi 26 novembre, de présenter au vote des amendements de loi avec pour objectif de durcir les conditions de diffusion des radios privés de l’île », a fait encore ressortir Gaëlle Malet. Qui a sollicité les éclairages et les réponses de Jean-Luc Mootoosamy, journaliste et directeur du cabinet suisse Media Expertise, sur le sujet. 

Abordant la crise sanitaire dans le pays, notre collègue mauricien a déclaré que la population mauricienne était « traumatisée » par l’ampleur de la Covid-19. 

Selon lui, « c’est ça, le sujet de préoccupation ». 

« La population est étonnée que le Premier ministre arrive avec un certificat d’urgence sur cette question de libéralisation des ondes des radios privées. À travers lesquelles elle a coutume d'exprimer son ras-le-bol », déplore le directeur du cabinet suisse Media Expertise. 

Et d’ajouter que l’opposition, aussi bien que la société civile, se mobilisent. Mais, crise sanitaire oblige, impossible de manifester.  

« Cela complique les choses pour tous ceux qui veulent dénoncer que ce projet de loi, qui est ‘anticonstitutionnel’ ».

Soulignons que ce projet de loi - l'«IBA (Amendment) Bill» –, présenté en deuxième lecture par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, au Parlement vendredi 26 novembre, vise à permettre à l’Independent Broadcasting Authority de bénéficier d’un arsenal légal renforcé pour sanctionner les radios privées.

  • Celebrating a new era

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !