Faits Divers

Voyageant avec un faux passeport : une 15e quinzième mule interceptée à l’aéroport avec 1,18 kg d’héroïne

Yade Matthias Ferdinand

Yade Matthias Ferdinand, un ressortissant ivoirien, âgé de 47 ans, a été intercepté avec 1,18 kg d’héroïne dans son estomac à l’aéroport de Plaisance. C’était lors d’un exercice de vérification à l’arrivée des passagers en provenance de Dubaï dans la journée du dimanche 4 août. En examinant son passeport, la police a découvert que c’était un faux. Selon les détails inscrits sur le document, Yade Ferdinand a 34 ans, mais après un interrogatoire, il a avoué être âgé de 47 ans.

Depuis le début de l’année, Yade Matthias Ferdinand est la 15e mule épinglée sur le sol mauricien. Il a été arrêté par les membres de la Custom Anti Narcotics Section (Cans) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) et les limiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu).

Après la découverte de la cargaison d’héroïne, estimée à Rs 17,7 millions, Yade Ferdinand a été admis à l’hôpital Jawaharlal-Nehru, à Rose-Belle, pour l’exercice de purge. Au final, 75 boulettes de cette drogue ont été récupérées par l’Adsu. Le passeur habitant de Central View, en Abidjan, a une maison à Coromandel comme adresse locale.

En détention policière

Ce commerçant dans le domaine des matériaux de construction (ciment et carreaux céramiques), est arrivé à Maurice à bord du vol EK 703. Peu après son passage dans le Green Channel de la douane à l’aeroport, Yade Matthias Ferdinand a été intercepté sur la base d’un exercice de « profiling ». Si rien d’anormal n’a été décelé dans ses bagages, son comportement était jugé « douteux » par les éléments de la Cans. Interrogé sur le but de son séjour à Maurice, Yade Ferdinand n’a pas convaincu les autorités sur les raisons de son déplacement. Il a fini par avouer qu’il avait plusieurs boulettes d’héroïne dans son estomac.

Les douaniers l’ont donc livré aux limiers de l’Adsu pour un examen aux rayons-X, qui a confirmé les soupçons des autorités. L’Ivoirien a été admis à l’hôpital pour permettre à la police de récupérer la drogue. Dans la journée du jeudi 8 août, il a pu quitter l’hôpital sur ordre des médecins. Il a été présenté devant la justice pour une mise en accusation provisoire d’importation de drogue avant d’être placé en détention policière.
Pour l’heure, l’enquete de l’Adsu s’oriente vers les présumés récipiendaires. Si l’exercice de Controlled Delivery n’a pu être organisé, la police procèdera à l’interrogatoire de Yade Ferdinand en vue d’obtenir des indices sur ses complices locaux.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective