Live News

Votre argent : quel coût pour réaliser ses résolutions ?

Votre argent : quel coût pour réaliser ses résolutions ?

Qui dit nouvelle année, dit nouvelles résolutions ! Or, réaliser certaines résolutions nécessite de mettre de côté un certain budget. Voici ce que vous devez prévoir si vous souhaitez accomplir les objectifs que vous vous êtes fixés pour 2019.

Se mettre au sport : jusqu’à Rs 1 500 par mois

Gym
Il y a un engouement vers les salles de gym.

Perdre ses kilos superflus, rester en forme, évacuer le stress, booster sa santé… les raisons ne manquent pas pour se mettre au sport en cette nouvelle année. D’ailleurs, dans les salles de sport, on note toujours un engouement de la part des Mauriciens chaque début d’année. « C’est le rush pour faire du sport, surtout en janvier et février », indique Damien Barclais, directeur de Club Moving Maurice.

Certains Mauriciens s’y prennent même dès le mois de décembre. « Depuis la fin de 2018, nous notons une mouvance pour le sport. Ce sont surtout ceux qui veulent esthétiquement être plus beaux, car ce sont les vacances et ils sont nombreux à aller à la plage », explique Ugo Dalais, Managing Director chez I-Motion Gym. Il fait ressortir qu’il y a également beaucoup d’inscriptions les trois premiers mois de l’année.

« Ce sont des clients qui sont conscients que le sport est bon pour la santé. Nous avons aussi ceux qui veulent éliminer les excès de nourriture et d’alcool pris pendant les fêtes et d’autres qui veulent brûler des graisses et avoir des conseils des coachs sportifs », fait ressortir Ugo Dalais. « Nous avons des clients qui n’attendent pas le début de l’année pour faire du sport. Beaucoup de gens s’inscrivent tout au long de l’année. C’est essentiel que le sport fasse partie intégrante de la vie d’une personne. Le sport apporte la santé physique et psychologique, d’où la maxime d'un esprit sain dans un corps sain, mais il permet aussi de tisser des liens sociaux », ajoute, pour sa part, Gérald Jetin, directeur de Synergy Sport & Wellness Institute.

Il faut dire que les Mauriciens ont aujourd’hui le choix entre une palette d’activités sportives. Chez Synergy Sport and Wellness Institute, on propose à la clientèle une gamme d’activités pour toute la famille (la natation, des exercices de cardio et de tonification, des cours de speeding, la zumba, le yoga, la méditation, le tennis, etc). Trois coachs se relaient pour les guider. Chez Club Moving, on propose du cardio training, du renforcement musculaire, des exercices de mobilité du corps pour pratiquer les bons mouvements ainsi que des cours collectifs comme la danse, le zumba. « Nous proposons aussi des cours dynamiques (body combat, etc), de vélo, de zénitude (yoga, tai chi, pilat, etc) ou encore des cours collectifs. Nous proposons aussi des exercices pour résoudre certains maux : la sciatique, les douleurs au genou, à l’épaule, au bassin, etc. », indique Damien Barclais.

I-Motion Gym n’est pas en reste. « Se mettre au sport n’est pas qu’une bonne résolution, c’est un mode de vie. C’est pourquoi nous mettons l’accent sur l’individu. Le train de vie d’une personne, sa posture actuelle, son rythme de travail ont une influence sur qu’elle peut faire physiquement. Nous nous basons sur ces facteurs pour établir un programme et l’aider à trouver l’équilibre dans son corps », fait ressortir Ugo Dalais. D’ailleurs, souligne-t-il, chez I-Motion Gym, ils font beaucoup de rééducation. « Nous travaillons avec des gens qui ont de mauvaises postures, des femmes qui veulent se mettent au sport après un accouchement, des sportifs qui recherchent plus de flexibilité, etc », avance Ugo Dalais.

Les tarifs proposés

Centre de sports   Heures d’ouverture   Droits d’entrée   Tarifs proposés
Synergy Sport & Wellness Institute De 6h30 à 20h30 du lundi à vendredi, de 6h30 à 18h30 les samedis et de 8 heures à midi les dimanches et les jours fériés.   Entre Rs 1 600 et Rs 4 000 dépendant de votre catégorie (seul, en couple, étudiant, plus de 60 ans). Entre Rs 1 000 et Rs 1 825 par mois pour les membres, dépendant de votre catégorie (seul, en couple, étudiant, plus de 60 ans). Des activités sont aussi proposées aux non-membres.  
I-Motion Gym De 7 heures à 22 heures du lundi à vendredi et de 7 heures à 17 heures les samedis. Le centre de sports est fermé le dimanche.  50 % de réduction sont proposés sur le droit d’entrée en ce début d’année. Il faut payer Rs 1 000 au lieu de Rs 2 000.  La mensualité est de Rs 1 500 par personne et de Rs 1 200 si vous venez à deux. Pour les non-membres, comptez Rs 250 par session. Pour s’offrir le service d’un coach personnel, comptez Rs 300 par session pour les membres et Rs 600 par session pour les non-membres. 
Club Moving Maurice  De 6 heures à 22 heures de lundi à dimanche y compris les jours fériés. Rs 1 850. Rs 895 par mois

Bon à savoir
Deux à trois fois par semaine. C’est la fréquence conseillée pour faire du sport.

Apprendre à conduire : un budget de Rs 6 000 à Rs 15 000

Ils sont nombreux les jeunes et étudiants qui apprennent à conduire en ce début d'année.
Ils sont nombreux les jeunes et étudiants qui apprennent à conduire en ce début d'année.

Ils sont nombreux à vouloir apprendre à conduire en début d’année. « Nous avons plus de demandes pour des cours de conduite en janvier. Nous comptons parmi pas mal d’étudiants, des jeunes qui ont terminé leurs études et qui vont intégrer le monde du travail ou encore des femmes qui veulent apprendre à conduire», constate Beelkish Damaree, monitrice chez Damaree Driving School. Govinden Venkatasami, président de la Driving Instructors Federation, abonde dans le même sens. « Si nous notons un ralentissement au mois de décembre en raison des festivités, nos activités reprennent normalement en janvier avec même une augmentation de 10  % à 15% du nombre de personnes qui ont envie d’apprendre à conduire. Nous avons beaucoup d’étudiants qui veulent apprendre à conduire avant d’entrer à l’université », explique-t-il.

Mais, combien de temps faut-il pour maîtriser la conduite ? « Tout dépend de l’individu. Plus une personne est âgée, plus elle prend du temps à maîtriser la conduite. Par conséquent, elle a besoin de plus de leçons », indique Beelkish Damaree. Pour Govinden Venkatasami, il s’agit surtout d’une question de la fréquence à laquelle le client vient conduire. « Il y a ceux qui viennent fréquemment et d’autres qui ralentissent la fréquence », souligne-t-il. À savoir que les gens font généralement des séances de 30 minutes ou d’une heure, dépendant de leurs moyens.

Pour ce qui est du budget à consacrer, comptez entre Rs 250 et Rs 300 pour une séance de demi-heure. «Dépendant des individus et du nombre de leçons, le budget total varie entre Rs 6 000 et Rs 10 000 », avance Beelkish Damaree. « Si l’on compte 30 heures de conduite, le budget total s’élève à Rs 15 000 », ajoute Govinden Venkatasami.

Le budget à prévoir pour s’offrir une voiture

« Je conseille à ceux qui viennent d’obtenir leur permis d'acheter au départ une voiture entre Rs 50 000 et Rs 100 000. Une fois qu’ils ont eu la maîtrise totale de la conduite, ils peuvent s’offrir une voiture entre Rs 400 000 et Rs 500 000. Avec une telle somme, ils peuvent obtenir une voiture neuve ou une Japonaise de seconde-main », indique Zaid Ameer, président de l’Imported Vehicles Dealers’ Association.  À savoir que la demande pour l’achat d’une voiture augmente sensiblement à partir du 15 janvier. Parmi la clientèle, avance Zaid Ameer, il y a des gens qui veulent changer de voiture, notamment des chauffeurs de taxi et des commerçants, ceux qui viennent d’obtenir leur permis ou encore des familles qui veulent s’offrir une voiture pour pouvoir véhiculer leurs enfants à l’école ou à des leçons particulières.

Bon à savoir
Il est recommandé de prendre trois séances de conduite par semaine. 30 heures. C’est le temps minimum de pratique recommandé.

Construire sa maison : compter entre Rs 1,7 M et Rs 2,6 M

Pour une maison de 2 000 pieds carrés, comptez entre  Rs 2,4 millions et Rs 2,6 millions.
Pour une maison de 2 000 pieds carrés, comptez entre
Rs 2,4 millions et Rs 2,6 millions.

Cette année, certains Mauriciens se sont fixés comme objectif de construire leurs maisons. « Ces gens-là attendent généralement après le 15 janvier pour commencer les travaux », soutient Suryadev Bhundun, Managing Director de RB Construction. Or, c’est un projet qui nécessite un gros budget. « Pour une maison de 1 000 pieds carrés clé en main, il faut prévoir entre Rs 1,7 million et Rs 1,8 million », révèle Gérard Uckoor, président de l'Association des petits entrepreneurs en bâtiment. « Pour une maison de 2 000 pieds carrés, comptez entre Rs 2,4 millions et Rs 2,6 millions», ajoute, pour sa part, Suryadev Bhundun.

Les prix de vente des matériaux

Matériaux Quantité requise pour une maison de 1000 pieds carrés Prix de vente 
Ciment  Environ  1 800 à 2000 pochettes. Entre Rs 115 et Rs 125 la pochette.
Barre de fer  Environ 300 barres de 8 mm, environ 30 barres de 10 mm et environ 75 barres de 12 mm.  Rs 110 (barre de 8 mm), Rs 170 (10 mm) et Rs 255 (12 mm).
Planche de coffrage  Environ 50 planches. Rs 90 l’unité. 
Rocksand  Environ  35 tonnes. Entre Rs 700 et Rs 775 la tonne. 
Macadam Environ  35 tonnes. Rs 475 la tonne.
Brique de construction  Environ 2 000 briques.  Rs 22,32 l’unité.

Prêt logement : les offres de quelques banques

Institutions bancaires   Montant proposé Taux d’intérêt pratiqué Période de remboursement 
MCB  Rs 200 000 à monter.  À partir de 8 %.  Jusqu’à 30 ans.
SBM  Rs 200 000 à monter. À partir de 6,75 % si le prêt est de moins de Rs 1 million, 5,84 % si le prêt est supérieur à Rs 1 million et inférieur à Rs 2 millions, 5 % si le prêt est supérieur à Rs 2 millions et inférieur à Rs 4 millions et 4,84 % si le prêt est au-delà de Rs 4 millions.  Jusqu’à 30 ans.
MHC  Dépend de la demande du client et de ses revenus.  Varie entre 5,3 % et 5,6 %, dépendant du montant pris (taux qui s’applique pour le Home Loan III). Jusqu’à 25 ans.
Bank One  Rs 200 000 à monter.  Entre 4,9 % et 6,7 % dépendant du montant pris.  Jusqu'à 35 ans.
HSBC  Rs 500 000 à monter. À partir de 5,7 %. Jusqu’à 25 ans.

Faire des études tertiaires Rs 1 000 à Rs 6 000 par an rien que sur les manuels scolaires

Avec la décision du gouvernement de rendre gratuites les études tertiaires dans les universités publiques, le nombre de jeunes qui voudront poursuivre leurs études cette année devrait augmenter. Toutefois, si les frais universitaires seront gratuits dans les institutions publiques, ils devront prévoir d’autres dépenses. Il y a notamment celle liée à l’achat des manuels scolaires. « Pour ceux qui choisissent la filière médicale, il faut prévoir entre Rs 5 000 et Rs 6 000 par an pour l’achat des manuels scolaires », indique Ahmad Sulliman, directeur des Éditions Le Printemps.

Pour ceux qui optent pour des études en ingénierie ou en management, comptez entre Rs 2 000 et Rs 2 500 par an. « C’est moins que pour la filière médicale, car certains livres peuvent être téléchargés en ligne », explique notre interlocuteur. Idem pour ceux qui font les études de langues. Ces derniers devront dépenser entre Rs 1 000 et Rs 1 500 par an pour l’achat de livres. Pour le syndicaliste Suttyhudeo Tengur, outre l’achat de livres, les étudiants doivent aussi prévoir un budget pour s’enregistrer sur des sites payants en vue d’obtenir des documents et autres travaux de recherche. « C’est un moyen de se distinguer des autres étudiants et de devenir plus compétitifs et performants ». Autres dépenses: les frais de transport pour ceux qui feront des études à temps partiel.

Le coût pour étudier à l’étranger
Qu’en est-il du budget à prévoir pour ceux qui entreprendront des études à l’étranger cette année ? Il varie entre Rs 200 000 et Rs 1,5 million par an, dépendant du pays et de la filière d’études choisis.

Préparer sa retraite : à partir de Rs 300 par mois

Retraite

Il n’est jamais trop tôt pour planifier sa retraite. Quoi de mieux que d’en faire sa principale résolution pour cette année. Gros plan sur trois plans de pension pour vous aider à décider.

SICOM Pensave Plan

Le SICOM Pensave Plan est un plan de pension individuel avec une protection sur l’investissement. « C’est un moyen pratique pour l’assuré d’obtenir une retraite avant ou après l’âge de la retraite. En cas de décès, ses dépendants jouiront d’une protection financière. Le client peut choisir d’obtenir une rente à 55 ans ou à 65 ans », indique Bobby Cheeneebash, Senior Executive Officer - Life chez SICOM.

Le client a le choix entre trois options de paiement. Premièrement, une pension fixe pour une période garantie de cinq ans à partir de la retraite. Deuxièmement, une pension qui augmente chaque année avec un taux d’intérêt fixe qui ne dépassera pas 3 % par an. Ou, troisièmement, une pension mensuelle fixe, payable à terme, correspondant de 1 % à 75 %  du solde du compte, payable à la retraite jusqu’à l’utilisation totale du solde.

Bobby Cheeneebash insiste sur l’importance de souscrire à un tel plan le plus tôt possible. « Plus un client se prend tôt, plus les prestations auxquelles il peut s’attendre seront élevées sur une période plus longue », fait-il ressortir. Et d’ajouter : « La planification de la retraite est de la plus haute importance pour tous les membres de la classe ouvrière, car nous devons nous assurer de disposer de ressources financières suffisantes pour nous permettre de maintenir une vie décente après notre vie professionnelle. Les gens vivent maintenant plus longtemps, mais pas nécessairement en bonne santé et, très souvent, les dépenses médicales augmentent de manière disproportionnée à un âge plus avancé, ce qui nécessite des sommes récurrentes et considérables ».

Un nouveau plan cette année
SICOM introduira un nouveau plan de retraite en 2019, qui permettra aux particuliers d'économiser une prime unique ou une prime annuelle accélérée payable au cours d’une période prédéterminée uniquement pour fournir des prestations de retraite à partir de 50/55 ans.

Provide Retirement Plan de Swan

« Si vous touchez environ Rs 20 000 par mois aujourd’hui et que vous prenez votre retraite dans 20 ans, il vous faudra une somme de presque Rs 20 millions pour espérer maintenir le même niveau de vie à l’âge de la retraite. D’où l’importance de prévoir sa retraite le plus tôt possible. Ce n’est pas une résolution, mais une évidence… je dirais même notre obligation pour chacun d’entre nous », insiste Gaël Aliphon, Senior Manager – Sales, Business Development & Bancassurance pour le groupe Swan. C’est à cet effet que Swan propose à ses clients le Provide Retirement Plan. « Ce plan procure une liberté financière. Le client a le choix de fonds d’investissement, de protection financière ou encore de garantie de capitale à la retraite », souligne notre interlocuteur. La contribution mensuelle est de Rs 500 minimum.

Les plans de la SBM

« Si on souhaite s’assurer une retraite confortable, il est nécessaire d’amorcer un processus de planification financière le plus tôt possible, idéalement lorsqu’on débute sa vie professionnelle. Il faut que les salariés sortent de la vision  du travailleur et adoptent une posture d’investisseur », indique-t-on à la SBM.

Le client a le choix entre plusieurs types d’assurances-vie et des plans de pension à la SBM. « Chaque plan est assorti d’un certain nombre de bénéfices et la prime dépend des bénéfices que la personne souhaite avoir à maturité ou alors pendant la durée de la police d’assurance », fait-on ressortir à la SBM. Il y a des couvertures d’assurance-vie qui proposent une somme prédéterminée périodiquement, par exemple, tous les cinq ans et une somme finale à maturité. « D’autres plans proposent un paiement final à maturité et dans ces cas de figure, le retour sur investissement est plus important. Il est bien évidemment entendu qu’en cas de décès de la personne survenant avant la maturité de la police d’assurance, ce sont les héritiers qui touchent la somme assurée », souligne-t-on à la SBM.

Qu’en est-il de la cotisation mensuelle ? À la SBM, le client peut choisir le montant des cotisations qu’il souhaite verser tous les mois, soit à partir d’un montant minimum de Rs 300 par mois. « Il peut aussi choisir le montant de la pension qu’il souhaite recevoir à sa retraite, qu’il peut encaisser soit à 60 ans ou à 65 ans ».

Cas de figure

Le tableau ci-dessous indique quels sont les bénéfices que peut toucher un individu âgé de 25 ans s’il cotise Rs 300 par mois pour un plan de pension à la SBM et décide de prendre sa retraite à 60 ans ou 65 ans. Le calcul a été effectué en se basant sur des scénarios avec des bénéfices de 4 %, 6 % et 8 %.

Âge de la retraite  Bénéfices de 4 % Bénéfices de 6 % Bénéfices de 8 %
60 ans  Solde de compte de Rs 256 534 payable soit sous forme d’une pension mensuelle de Rs 1 744 ou Une lump sum (indemnité forfaitaire) de Rs 62 784 ainsi qu’une pension mensuelle de Rs 1 308 Solde de compte de Rs 394 973 payable soit sous forme d’une pension mensuelle de Rs 3 518 ou Une lump sum de Rs 105 540 ainsi qu’une pension mensuelle de Rs 2 639 Solde de compte de Rs 627 284 payable soit sous forme d’une pension mensuelle de Rs 5 588 ou Une lump sum de Rs 167 640 ainsi qu’une pension mensuelle de Rs 4 191
65 ans  Solde de compte de Rs 332 719 payable soit sous forme d’une pension de Rs 2 633 ou Une Lump sum de Rs 78 990 ainsi qu’une pension de Rs 1 975 Solde de compte de Rs 553 272 payable soit sous forme d’une pension de Rs 5 524 ou Une Lump sum de Rs 149 148 ainsi qu’une pension de Rs 4 143 Solde de compte de Rs 956 159 payable soit sous forme d’une pension de Rs 9 546 ou Une Lump sum de Rs 257 742 ainsi qu’une pension de Rs 7 160

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !